Pushing the Ricoh GRD IV. 2


f1,9 | 1/80s | ISO 1600

 

(English version at the bottom of the page)

C’est mercredi, il pleut et c’est les vacances. Un jour idéal pour aller au cinéma avec les enfants. Nous voilà partis pour le cinéma. Faut croire que tout le monde s’est donné rendez-vous là bas. Grosse déception pour les enfants. Les séances affichent complet et pas une seule place de libre… On rage un peu car on a fait 45 mins de voiture pour rien. On décide néanmoins d’aller traîner un peu dan la galerie commerciale du coin, histoire de se balader et d’aller boire un truc.

J’ai comme souvent, mon Ricoh GRD IV dans la poche de ma veste. C’est l’occasion idéale de le tester au dessus de 800 ISO dans des conditions lumineuses compliquées. Récemment j’ai été époustouflé par les photos réalisées à ISO 1600 dans le métro parisien par Paul McFarland. Moi qui essaye de rarement prendre des photos au delà de 400 ISO, je me rendais compte que le Ricoh se débrouille plutôt bien à 1600. Il y a du grain, mais c’est assez joli et ça ressemble vraiment à du grain argentique. Je me suis donc amusé à shooter à haute sensibilité.

 

f1,9 | 1/800s | ISO 1600

 

Le Ricoh GRD IV, ouvre à f1,9. Ce qui est extrêmement lumineux pour un compact. Comme il a un petit capteur, même en shootant à pleine ouverture, on a une profondeur de champ correcte (équivalente à f5,6 sur un APS-C ou f4 sur un Full Frame). C’est ce qui fait la force de cet appareil sur la concurrence. On peut l’utiliser à pleine ouverture sans sacrifier la profondeur de champ. Et ça en street photo c’est top ! Le gros point faible du petit capteur par contre est que ça bruite vite dès qu’on monte dans les ISO quand la lumière vient à manquer. Je m’imposais jusqu’à présent de me limiter à ISO 400 pour avoir des clichés utilisables. 

 

f1,9 | 1/640s | ISO 800

 

Aujourd’hui donc, me voilà en train de pousser le Ricoh GRD IV à 800 ISO, voire 1600. Ceux qui possèdent un APN récent doivent bien rigoler. Eux qui poussent leurs boîtiers à 3200 voire même 6400 sans avoir de bruit… Mon Fuji XE2 de 16 MP gère très bien les ISO. Mais même si j’aime bien le rendu des images Fuji, je les trouve trop lisses, trop parfaites… trop numériques. Le Ricoh a un rendu totalement différent. C’est sûrement du au capteur CCD qui confère aux images un petit côté argentique. Faire des photos à haute sensibilité avec le Ricoh GRD IV me confirme ce sentiment. 

 

f4 | 1/1000s | ISO 800

 

A ISO 1600, ça bruite grave, mais c’est beau ! C’est organique, c’est du joli grain comme en argentique. Le lendemain, nous voilà repartis pour le cinéma et cette fois pour le plus grand plaisir des enfants, on a cette fois des places. J’ai continué mes petits tests indoor avec très peu de lumière. J’ai essayé d’éditer une photo prise à 1600 ISO en couleur et je trouve que le bruit est très présent, mais ça reste agréable à regarder.

 

f1,9 | 1/50s | ISO 1600

 

Quand je suis dans la rue avec mon Ricoh GRD IV et que la lumière vient à manquer par temps couvert, J’ai jusqu’à présent manqué beaucoup d’occasions car je n’avais pas les bon réglages. Tout ça pourquoi ? Je n’osais pas aller au delà de ISO 400 et très souvent ma vitesse était bien trop basse, même en travaillant à grande ouverture. Dorénavant, je n’hésite plus à pousser à 800 voire 1600 quand c’est nécessaire. Après tout, mieux vaut avoir une photo bruitée que floue à cause d’une vitesse trop basse !

 

f1,9 | 1/80s | ISO 800

 

 

 

 

~ o ~

 

 

Pushing the Ricoh GRD IV.

 

 

f1,9 | 1/80s | ISO 1600

 

It’s Wednesday, it’s raining and it’s the holidays. An ideal day to go to the cinema with the kids. We are going to the cinema. Must believe that everyone had the same idea. Big disappointment for the kids. The sessions are full and not a single available seat … It’s frustrating because it was 45 mins car ride for nothing. However, we decide to go hang out a little in the mall nearby, just to walk around and go drink something. I have as often, my Ricoh GRD IV in the pocket of my jacket. This is the perfect opportunity to test it above ISO 800 in complicated light conditions. Recently I was blown away by the pictures taken at ISO 1600 in the Paris metro by Paul McFarland. I, who try to rarely take photos beyond ISO 400, I realized that the Ricoh is performing pretty well at 1600. There is some grain, but it’s quite pretty and it really looks like analog grain. So I had fun shooting high ISO.

 

f1,9 | 1/800s | ISO 1600

 

The Ricoh GRD IV, opens at f1.9. Which is extremely bright for a compact. As it has a small sensor, even shooting wide open, we have a correct depth of field (equivalent to f5.6 on a APS-C or f4 on a Full Frame). This is the strength of this camera on the competition. It can be used at full aperture without sacrificing Depth of Field. And DoF does matters in street photo ! The big weak point of the small sensor on the other hand is that it noises quickly as soon as you climb in the ISO when the light runs out. So far, I had to limit myself to ISO 400 to have usable photographs.

 

f1,9 | 1/640s | ISO 800

 

So today, here I am pushing the Ricoh GRD IV at ISO 800 or 1600. Those who have a recent camera must laugh. They push to 3200 or even 6400 without noise … My Fuji XE2 16 MP handles the ISO very well. But even if I like the rendering of Fuji images, I find them too smooth, too perfect … too digital. The Ricoh has a totally different rendering. This is probably due to the CCD sensor that gives images an analog rendering. Making high sensitivity photos with the Ricoh GRD IV confirms this feeling.

 

f4 | 1/1000s | ISO 800

 

At ISO 1600, it’s grainy, but it’s beautiful ! It’s organic, it’s nice analog grain. The next day, we went again (…) to the cinema and this time for the greatest pleasure of the children, we had seats. I continued my small indoor tests with very tricky light. I tried to edit a photo taken at ISO 1600 in color and I think the noise is very present, but it’s still nice to look at.

 

f1,9 | 1/50s | ISO 1600

 

When I’m in the street with my Ricoh GRD IV and the light runs out in overcast weather, I’ve missed so many opportunities because I did not have the right settings. All this for what ? I did not dare to go beyond ISO 400 and very often my speed was too low, even working with my lens wide open. From now on, I do not hesitate to push to 800 or even 1600 when it is necessary. After all, it’s better to have a grainy photo than a blurry one because of a speed too low !

 

f1,9 | 1/80s | ISO 800

 

 

Share Button

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
John Harper
Invité

Nothing wrong with digital noise, although we shouldn’t confuse it with analog grain, one has a pattern, the other is random. I actually quite like it. Pump up the ISO, better than nothing captured at all, a moment missed!