Porquerolles Part 1 : Family snapshots. 3


 

(English version at the bottom of the page)

La semaine dernière, on a profité d’une semaine chargée de jours fériés pour aller faire l’école buissonnière avec les enfants du côté de Porquerolles. C’est devenu un peu notre destination préférée du printemps. Nous avions déjà séjourné quelques jours l’année dernière à la même époque et les enfants étaient enchantés (le Blog ici). En plein été, cette destination est à proscrire … Beaucoup de trop de monde. L’île est envahie de touristes venus faire de la randonnée ou du vélo sur les centaines de kilomètres de pistes. 

 

 

Quand mes enfants étaient plus petits, je faisais beaucoup de photos d’eux. J’ai l’impression que ces derniers temps, je les prenais un peu moins en photo. C’est fou quand même, de passer autant de temps à photographier de parfaits inconnus dans les rues d’Aix-en-Provence et réaliser à un moment qu’on fait moins de photos des personnes qui comptent le plus pour soi. C’est comme mon Blog et le post-processing de mes photos qui me prend pas mal de temps. Joachim mon grand, m’a déjà reproché de passer bien trop de temps derrière mon ordinateur. Il a raison … Les enfants grandissent vite et ce serait dommage de se réveiller dans quelques années et se rendre compte qu’on ne les a pas vu grandir. Je m’occupe beaucoup de mes enfants dans la semaine. Mon emploi du temps me le permet. Je passe donc beaucoup de temps avec eux, mais ce sont parfois des moments stressants (le rush du matin pour ne pas être en retard à l’école), parfois pénibles (les devoirs à faire), parfois difficiles (chamailleries entre les deux garçons) … Bref la routine je suppose pour tous les parents.  Il y a fort heureusement beaucoup de moments agréables, mais force est de constater qu’on est souvent happé par le rythme de la semaine. C’est pourquoi les vacances c’est cool, car la pression retombe car on a moins de contraintes. Bon ok, ça ne les empêche pas de continuer à se chamailler … Mais tout le monde est plus détendu, plus disponible et comme on n’a pas de rythme pendant les vacances, tout se passe mieux. 

 

 

Cette escapade à Porquerolles, c’était un bon moment en famille, tous ensemble. Ces derniers temps, on avait du mal à se retrouver tous les quatre. Quand maman travaillait, les enfants restaient avec papa et quand c’était papa qui travaillait, c’était maman qui s’occupaient d’eux. On allait enfin avoir 4 jours que pour nous. La météo ne s’annonçait pas très bonne, mais au final elle aura été excellente. On commence à connaître un peu l’île et comme les garçons ont grandi, on pouvait se permettre de plus longues ballades à vélo. Mais j’avais quand même du mal à lâcher mon appareil photo. D’une part pour immortaliser certains moments et d’autre part pour faire un peu de Beach Street … Mais ça je vous en parlerai dans la deuxième partie de ce Blog ! L’année dernière j’avais essentiellement fait des photos de Porquerolles en N&B. Cette année comme je me suis en tête de faire de la couleur pendant quelques semaines, mon approche était assez différente. Je devais donc faire attention à la lumière. A savoir son intensité mais aussi de quelle direction elle venait. Je ne veux pas dire que la lumière n’est pas importante quand je fais du N&B, mais je pense que c’est beaucoup plus important quand on fait de la couleur. 

 

 

Quand je photographie mes enfants dorénavant, je le fais comme dans la rue. Je n’arrive plus ou très rarement à les diriger pour les faire poser. De toute manière, ça finit toujours en grimace ou avec un horrible sourire figé quand je leur demande de poser, donc mieux vaut s’abstenir …  Je préfère de loin capturer un moment avec toutes les imperfections que ça comporte. A savoir l’horizon incliné, des parties de corps tronqué … Je trouve ces photos beaucoup plus belles car je les photographie en train de vivre leur vie d’enfants. Très souvent, ils ne sont pas conscient que je suis en train de les prendre en photos. Ce sont de vrais moments immortalisés et non pas des photos posées pas très naturelles. D’ailleurs quand je leur montre par la suite les photos, ça finit assez souvent en rigolades car ça leur rappelle des moments. Si c’est le cas, c’est que j’ai réussi ma photo !

 

 

Ces quelques jours les ont permis de recharger les batteries  avant les grandes vacances d’été. Je pense que ça leur a fait un bien fou. A nous aussi d’ailleurs ! Dans la partie 2 de ce Blog, je vous parlerai du séjour côté Street. Comme vous pouvez vous en douter, du soleil, des touristes, c’était un peu trop tentant pour moi ! 😉

 

 

~o~

 

 

Porquerolles Part 1 : Family snapshots.

 

 

 

Last week, we took advantage of two days of bank holidays to go truant with children on the Porquerolles island. It has become our favorite spring destination. We had stayed a few days last year at the same period and the kids were thrilled (the blog here). In summer, this destination is to be avoided … Way too many people. The island is invaded by tourists who come to hike or bike on the hundreds of kilometers of tracks.

 

 

When my children were younger, I made a lot of photographs of them. I feel that lately, I took a little less in photo. It’s crazy, however, to spend so much time photographing perfect strangers in the streets of Aix-en-Provence and realize at a time that we do fewer photos of people who matter most for you. It’s like my Blog and the post-processing of my photos that takes me a lot of time. Joachim my elder son, already blamed me for spending too much time behind my computer. He is right … The children are growing up fast and it would be a shame to wake up in a few years and realize that we did not see them growing up. I take care a lot of my children during the week. My schedule allows me. So I spend a lot of time with them, but sometimes they are stressful moments (the rush of the morning not to be late at school), sometimes painful (homework to do), sometimes difficult (bickering between the two boys). In short, the routine I suppose for all parents. Fortunately, there are many pleasant moments, but it is clear that we are often caught up in the rhythm of the week. That’s why the holidays are cool. The pressure drops because we have fewer constraints. Ok, that does not stop them from continuing to squabble … But everyone is more relaxed, more available and as we have no rhythm during the holidays, everything is better.

 

 

This trip to Porquerolles was a good time with the family, all together. In recent times, it was hard to get together all four. When mom was working, the kids stayed with dad and when it was Dad who was working, it was mom who looked after them. We would finally have 4 days for us. The weather did not look very good, but in the end it will have been excellent. We get to know the island a bit and as the boys grew up, we could afford longer bike rides. But I still had trouble letting go of my camera. On the one hand to immortalize certain moments and on the other hand to do a bit of Beach Street … But that I will tell you about it in the second part of this Blog ! Last year I mainly made photos of Porquerolles in B&W. This year, as I was trying to make color for a few weeks, my approach was quite different. I had to pay attention to the light. To know its intensity but also from which direction it came. I do not mean that light is not important when I’m doing B&W, but I think it’s much more important when you’re doing color.

 

 

When I photograph my children from now on, I do it with a street mindset. I can not or rarely manage them to make them pose. Anyway, it always ends in a grimace or with a horrible frozen smile when I ask them to pose, so it is better to abstain … I much prefer to capture a moment with all the imperfections that entails. To know the inclined horizon, truncated body parts … I find these photos much more beautiful because I photograph them living their life as children. Very often, they are not aware that I am taking pictures. These are real moments immortalized and not photos not very natural. Moreover, when I show them the photos later, it often ends in fun because it reminds them of moments. If that’s the case, the pictures are successful !

 

 

These few days allowed them to recharge the batteries before the summer holidays. I guess it was good for them. As for us ! In Part 2 of this Blog, I will tell you about the stay on the Street side. As you can imagine, sun, tourists, it was a little too tempting for me ! 😉

 

 

Share Button

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jeff Chane-MouyePorquerolles Part 2 : Play it like a chameleon. - Jeff CHANE-MOUYE PHOTOGRAPHYJohn Harper Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
John Harper
Invité

Time with the family is time well spent, I think it’s true that the majority of children simply want to be with their mum & dad and they love holidays, bonds are made, memories are created that’ll last for the rest of their lives.
Besides, they’re a photographic project, you’re a photographer and those memories need documenting!!

trackback

[…] photo dans la poche, je suis toujours prêt à le sortir quand la situation s’y prête. Dans mon précédent Blog, je vous ai parlé de notre séjour sur l’île de Porquerolles. Ce moment passé ne famille […]