Photowalk with Luca from the Fotogenik Collective. 3


 

(English version at the bottom of the page)

Il y a quelques semaines de ça, Luca m’a contacté via mon site internet pour me dire qu’il serait de passage sur Marseille pendant quelques jours. Quand j’ai lancé mon Blog fin 2016, une des raisons était de pouvoir entrer en contact avec d’autres photographes de rue. Même si c’est une pratique plutôt solitaire, j’aime bien de temps en temps faire des sessions avec d’autres photographes. Jusqu’à présent je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes. Elizabeth Char avec qui je partage une vision très Black & White de la Street Photo vient de temps en temps du côté d’Aix-en-Provence et c’est toujours avec plaisir qu’on se retrouve. Antoine Singery (@plutofine) qui était Aixois comme moi, mais qui a depuis déménagé à Lyon. Yannis Bautrait que j’ai pu rencontrer sur Marseille le temps d’une après-midi et enfin Luca, un italien nomade qui était de passage sur Marseille.

 

 

Rendez-vous était donc pris du côté du vieux-port. Je connais assez mal Marseille. Ce n’est pas vraiment mon terrain de jeu. Je suis bien allé à mes débuts une paire de fois là bas, mais pas assez. Il faut vivre dans une ville pour vraiment la connaître. De Marseille je ne connais que les endroits un peu clichés. Le quartier du Panier, le vieux-port, la Canebière, Noailles … Ce qui est bien, c’est que ça grouille de monde, donc les opportunités pour faire des photos sont plus nombreuses que dans des villes de taille plus petite. J’en avais déjà parlé dans un Blog : Size matters.

 

 

En fait je me rends compte que Luca, en ayant passé 5 jours dans la cité phocéenne, en connaissait plus sur la ville que moi qui habite à 1 heure de route. Je le répète, c’est une évidence. Il faut vivre dans une ville pour la connaître. Cette rencontre avec Luca est une opportunité pour moi de descendre du côté de Marseille et de voir autre chose que ma ville d’Aix-en-Provence. Je ne me sens pas du tout frustré d’arpenter les mêmes rues à Aix, mais ça fait du bien de voir autre chose de temps en temps. 

 

 

Vous ne verrez pas de photos de Luca dans ce Blog. Il tient à son anonymat. Vous pouvez aller sur son profil Instagram pour voir son style photographique. Luca shoote avec un  Fuji XT10, mais possède aussi un Ricoh GR. L’occasion pour moi d’échanger un peu avec lui sur la supériorité du Ricoh GRD IV sur le Ricoh GR. Oui oui, le Ricoh GRD IV a beau être plus vieux, avec un capteur plus petit avec de faibles performances en basse lumière, je continue à penser  qu’il est supérieur au modèle plus récent. Certains me disent que le Ricoh GR est petit et léger ?  Humm, pas faux, mais vous n’avez jamais eu un Ricoh GRD IV entre les mains. Je compte faire bientôt, un autre Blog sur ce petit appareil (encore un diront certains …).

 

 

Nous avons discuté aussi sur le collectif qu’il a monté avec d’autres photographes : Fotogenik Collective. Personnellement, je suis assez dubitatif sur tous ces collectifs qui fleurissent dans le paysage. Tim Huynh a écrit un Blog très à propos sur cette mode des collectifs. Je ne comprends toujours pas l’intérêt que peut avoir ces collectifs. Les seuls qui à mon avis ont une vrai identité sont Berlin 1020 et NYC-SPC. Ces deux collectifs sont composés uniquement de photographes habitant NYC et Berlin. Ils se retrouvent souvent que ce soit dans la rue ou lors de réunions organisées pour échanger, avoir des feedbacks …

 

 

Côté photos, on a pas mal marché dans Marseille et la journée fut fort plaisante. C’est toujours intéressant de voir comment l’autre fonctionne dans la rue. Ce qui attire son regard. Sur son profil Instagram, il y a certaines photos que Luca a prises pendant notre ballade et c’est toujours bluffant de voir ces moments capturés par quelqu’un d’autre. J’ai vu ces scènes, mais sous un angle différent et pour certaines, je n’ai pas vu le potentiel photographique qu’il y avait derrière. On n’est pas attiré par les mêmes choses. C’est ce qui fait aussi la beauté et l’intérêt de la pratique ! Notre œil est unique et personne ne fera la même photo que vous.

 

 

En tout cas, comme d’habitude, j’ai pris énormément de plaisir à partager cette journée avec Luca qui lui est déjà reparti vers d’autres villes pour continuer sa vie de nomade. Il me semble qu’il était au nord de Barcelone la dernière fois que j’ai eu des nouvelles de lui. Bonne route et j’espère qu’on se recroisera un jour !

 

 

 

 

~o~

 

 

Photowalk with Luca from the Fotogenik Collective.

 

 

 

A few weeks ago, Luca contacted me via my website to tell me he would stay in Marseille for a few days. When I started my Blog end of 2016, one of the reasons was to be able to get in touch with other street photographers. Even if it’s a rather solitary practice, I like to occasionally meet with other photographers. So far I have not had the opportunity to meet many people. Elizabeth Char with whom I share a very Black & White vision of Street Photo comes from time to time in Aix-en-Provence and it is always with pleasure that we find ourselves. Antoine Singery (@plutofine) who was Aixois like me, but has since moved to Lyon. Yannis Bautrait I met on Marseille for an afternoon and finally Luca, a nomadic Italian who made a stop in Marseille.

 

 

Meeting was therefore taken in the neighborhood of le vieux port. I don’t know much Marseille. It’s not really my playground. I went to my debut a couple of times there, but not enough. You have to live in a city to really know it. From Marseille I only know places a little clichés. The neighborhood of the Panier, le vieux port, the Canebière, Noailles … What is good is that it is swarming with people, so the opportunities to make photos are more numerous than in cities of smaller size. I had already talked about it in a Blog : Size matters.

 

 

In fact I realize that Luca, having spent 5 days in the Phocaean city, knew more about the city than me who lives 1 hour away. I repeat, it’s obvious. You have to live in a city to know it. This meeting with Luca was an opportunity for me to go down to Marseille and see something other than my city of Aix-en-Provence. I do not feel frustrated walking the same streets in Aix, but it feels good to see something else from time to time.

 

 

You will not see any pictures of Luca in this Blog. He is anonymous. You can go to his Instagram feed to see his photographic style. Luca shoots with a Fuji XT10, but also has a Ricoh GR. The opportunity for me to exchange a little with him on the superiority of the Ricoh GRD IV on the Ricoh GR. Oh yes, the Ricoh GRD IV may be older, with a smaller sensor with poor performance in low light, I still think it is superior to the newer model. Some people tell me that the Ricoh GR is small and light ? Hmm, not wrong, but you never had a Ricoh GRD IV in your hands. I plan to do soon, another Blog on this small device (again some say …).

 

 

We also discussed the collective he has created with other photographers : Fotogenik Collective. Personally, I am quite dubious about all these collectives that bloom in the landscape. Tim Huynh wrote a very interesting blog about this collective trend. I still do not understand the interest that these collectives can have. The only ones who in my opinion have a true identity are Berlin 1020 and NYC-SPC. These two collectives are composed solely of photographers living in NYC and Berlin. They often find themselves on the street or meet each others to exchange, to have feedbacks …

 

 

We walked pretty a lot in Marseille and the day was very pleasant. It’s always interesting to see how the other works on the street. What catches his eye. On his Instagram feed, there are some photos that Luca took during our walk and it’s always bluffing to see those moments captured by someone else. I saw these scenes, but from a different angle and for some, I did not see the photographic potential behind. We are not attracted by the same things. This is also the beauty and interest of the practice! Our eye is unique and no one will make the same photo as you.

 

 

In any case, as usual, I had a lot of fun sharing this day with Luca who has already gone to other cities to continue his nomadic life. It seems to me that he was north of Barcelona the last time I heard from him. Have a good trip and I hope we’ll meet again someday ! Take care Luca !

 

Share Button

3
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

Interesting what catches a photographers eye, that green post for example 😉 Difficult photographing with others, too much distraction in my opinion, I’m very much a Lone Wolf. I read Tim’s blog before, he makes some salient points, Collectives aren’t as trendy as people think, basically it’s a Camera Club and let’s not forget Magnum and all the other Collectives from the past. I’m in one too, it’s called the « Crap Collective », not really a collective as such because I’m currently the only member! Anyway you still managed to get some nice images, particularly like the fishmonger shot. Had a… Lire la suite »