Behind this shot : Two become One. 8


(English version at the bottom of the page)

Un très court Blog à propos de cette photo prise ce matin  dans les rues de Bristol. Je termine ma semaine ici et la météo a quelque peu changé depuis mon arrivée. Fini les températures estivales et le beau temps mais place au temps typiquement anglais qui vous oblige à constamment avoir avec vous votre parapluie. D’ailleurs la météo locale ne s’embarrasse pas et au niveau prévision, vous avez du soleil, des nuages, de la pluie de prévu. Donc aujourd’hui comme depuis mercredi, je me ballade avec mon parapluie car on est susceptible d’avoir des averses …

John Harper a pu se libérer quelques heures et devait me rencontrer cette fois dans Bristol. L’occasion à nouveau de passer un peu de temps ensemble dans les rues anglaises. Je vous parlerai plus tard dans un prochain Blog de ça.  En attendant de le rencontrer, j’étais sorti un peu plus tôt pour faire des photos. Sur celle ci, vous avez une situation que l’on rencontre souvent en Angleterre. Un homme est en train de fumer à l’extérieur d’un Pub. Ces situations nous donnent souvent des opportunités de photos. D’ailleurs en passant devant ce Pub, j’ai pris une photo. La lumière était très belle. C’est ce qui est étonnant ici en Angleterre. Même avec une légère pluie, la lumière reste intéressante. Elle sature les couleurs.

 

 

J’ai rapidement regardé sur mon écran ce que donnait la photo et je n’étais pas satisfait du résultat. J’avais eu une gestuelle, mais pas suffisant pour rendre la photo intéressante. Je me disais que je pourrais utiliser un angle en contre plongée ; ce qui m’obligerait à m’accroupir devant lui. L’homme n’était pas dupe et voyait bien que j’étudiais un peu comment je pouvais améliorer ma composition. J’ai vu au loin une femme afro-jamaïcaine  s’approcher. Je me suis tout de suite rendu compte que j’avais essayé de photographier sans grand succès cette femme quelques minutes auparavant à quelques centaines de mètres d’ici.

 

 

C’est assez fascinant de voir comment la rue parfois vous offre une deuxième chance. On a coutume de dire que ces moments sont volatiles et que vous devez saisir les opportunités quand elles se présentent car elles ne se représenteront plus. J’avais été attiré par le pull jaune de cette femme. Quand le ciel est gris et qu’il ne fait pas beau, je suis attiré par les couleurs vives. Ma composition a été simple pour cette photo. Je devais m’arranger pour avoir deux plans différents. J’ai laissé suffisamment de place pour la femme afro-jamaïcaine sur la droite. Je l’ai laissée passer devant l’homme qui fumait et j’ai cliqué. Et là bien sûr j’ai eu le bonheur de la voir me jeter ce regard. Pour les puristes, le « Eye Contact » est à proscrire en Street Photography. Pour moi, ça rajoute de la force à la photo, notamment dans cette photo.

La communauté Afro-Jamaïcaine est très présente à Bristol et cette photo d’un gars typiquement anglais et d’une femme d’origine jamaïcaine  définit bien ce qu’est la ville de Bristol.

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR dans la ville de Bristol (UK).

 

 

~o~

 

Two become one.

 

 

 

 

A very short blog about this picture taken this morning in the streets of Bristol. I’m finishing my week here and the weather has changed somewhat since I arrived. No more summer temperature and good weather but instead of the typical English weather that requires you to constantly have your umbrella with you. Besides the local weather is not bothering you and at the forecast level, you have sun, clouds, rain forecast. So today as since wednesday, I walk with my umbrella because we are likely to have showers …

John Harper was able to free himself for a few hours and was to meet me this time in Bristol. The opportunity again to spend some time together in the streets of England. I’ll talk to you later in an upcoming Blog of that. While waiting to meet him, I went out a little earlier to take pictures. On this one, you have a situation that is often encountered in England. A man is smoking outside a pub. These situations often give us opportunities for photos. Besides passing by this Pub, I took a picture. The light was very beautiful. This is what is amazing here in England. Even with a light rain, the light remains interesting. It saturates the colors.

 

 

I quickly looked on my screen the result (I know that chimping is bad …) and I was not satisfied with the result. I had a gesture, but not enough to make the picture interesting. I told myself that I could take a very low angle ; which would make me crouch down in front of him. The man was not fooled and saw that I was studying a little how I could improve my composition. I saw an afro-Jamaican woman approaching. I immediately realised that I had tried to photograph without success this woman a few minutes before a few hundred meters from here.

 

 

It’s quite fascinating to see how the street sometimes gives you a second chance. It is customary to say that these moments are fleeting and that you must seize the opportunities when they arise because they will not represent again. I had been attracted to this woman’s yellow sweater. When the sky is gray and the weather is not good, I am attracted by the bright colors. My composition was simple for this photo. I had to arrange to have two different plans. I left enough room for the afro-jamaican woman on the right. I let her pass in front of the man who was smoking and I pressed the shutter. And of course, I had the pleasure of seeing her throwing me this look. For purists, the « Eye Contact » is to be banned in Street Photography. For me, it adds strength to the photo, especially in this one.

The afro-jamaican community is very present in Bristol and this picture of a typical English guy and a woman of Jamaican origin defines well what is the city of Bristol.

All photos were taken with the Ricoh GR in the city of Bristol (UK).

Share Button

8
Poster un Commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
dreniJohn HarperJeff Chane-MouyeElizabeth CHAR Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Elizabeth CHAR
Invité

Ah très réussi ce eyes contact.

John Harper
Invité

It’s got chilly as well as wet…must be almost summer!

Eye contact often makes a Street shot, not something to be avoided, more to be actively sought out I’d say. If we’re all about capturing the human condition then what more telling of that condition than the eyes. Or, otherwise, we could wait for a lone person to walk down a tunnel that has some graffiti for a “real” “Street Photo” 😉 It’s fascinating how the same actors appear again and again once you review a days shooting and n the Street.

Safe journey home Jeff.

dreni
Invité

Ah le eye contact j’adore ca en street photo!
Pourquoi a proscrire en photo de rue?