Behind this shot : The pink dot. 2


(English version at the bottom of the page)

J’ai réalisé cette photo dans le quartier de l’Opéra alors que j’allais retrouver Christophe Mousset près du métro Aubert. J’étais de passage pour le weekend dans la capitale pour assister à l’exhibition Tokyo Sense d’Elizabeth Char et j’en ai profité pour faire de la Street Photography dans Paris pendant deux jours. Vous en saurez plus dans un prochain Blog …

 

 

La place grouillait de monde qui se pressait pour faire des photos ou se prendre en selfie avec l’Opéra derrière eux. C’était un véritable bordel sur les trottoirs mais aussi sur la route car on était vendredi 16h00 et ça klaxonnait à tout va. Les gens s’insultaient au volant, les voitures étaient en vrac au milieu de la chaussée, bloquant d’autres véhicules … Bref il y avait de l’animation. Ce n’était pas pour me déplaire. J’aime bien le tumulte de la rue. Il y a une certaine énergie et tension qui flottaient dans l’air. Au milieu de tout ça, j’ai vu apparaître au loin une touriste japonaise en habit traditionnel.

 

 

Ce qui est fou c’est que presque personne ne faisait attention à elle. C’est à se demander si les parisiens ne sont pas un peu blasés et ne font plus attention à ce qui se passe autour d’eux. Remarque, il devait y avoir essentiellement des touristes autour de moi … Elle était accompagnée d’un guide qui prenait aussi des photos  à sa demande. Cette dame était vraiment très belle avec sa tenue traditionnelle. Comme vous pouvez le voir, j’ai essayé de faire des close-up sans être trop intrusif pour ne pas l’embêter. Ce qu’il y a de bien à Paris, c’est qu’il y a énormément de monde et que vous vous retrouvez de fait assez près d’eux dans des endroits touristiques. C’était le cas ici en face de l’Opéra.

 

 

 

J’ai essayé d’intégrer cette dame dans une composition mais ça ne marchait pas. Je ne voyais rien d’intéressant. C’est à ce moment qu’elle a ouvert son petit parasol japonais. J’ai eu cette vision de ce rond rose qui me cachait ma japonaise. Au final mon personnage principal n’était plus visible, mais je trouvais très esthétique ce parasol rose qui attire du premier coup le regard.

 

 

Ce moment était fugace car assez rapidement, elle a porté le parasol au dessus de sa tête pour poser pour que son guide puisse la prendre en photo. J’aime cette photo car elle a un côté mystérieux. La composition n’est pas ce qu’il y a de plus important ici. J’ai un peu traîné à côté d’eux, mais il ne se passait pas grand chose. Je me suis juste rapproché un peu pour faire un close-up.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR.

 

 

 

~o~

 

 

 

Behind this shot : The pink dot.

 

 

 

I made this picture in the Opera district while I was going to meet Christophe Mousset near the metro station Aubert. I was for the weekend in the capital to attend the exhibition of Tokyo Sense from Elizabeth Char and I took the opportunity to do some Street Photography in Paris for two days. You will know more about it in an upcoming Blog.

 

 

The place was swarming with crowds of people who were taking pictures or selfies with the Opera behind them. It was a mess on the sidewalks but also on the road because it was Friday 4pm and it honked all the way. People were insulting each others while driving, cars were loose in the middle of the road, blocking other vehicles … In short there was animation. It was not to displease me. I like the tumult of the street. There is some energy and tension floating in the air. In the middle of all this, I saw a Japanese tourist appear in the distance in traditional clothes.

 

 

The crazy thing is that almost nobody paid attention to her. It is to wonder if the Parisians are not a little jaded and do not pay more attention to what is happening around them. Note, there must be mainly tourists around me … She was accompanied by a guide who also took pictures at her request. This lady was really very beautiful with her traditional dress. As you can see, I tried to make close-ups without being too intrusive not to bother her. The good thing about Paris is that there are so many people that you find yourself quite close to them in touristic areas. This was the case here in front of the Opera Garnier.

 

 

I tried to integrate this lady in a composition but it did not work. I did not see anything interesting. That’s when she opened her little Japanese umbrella. I had this vision of this pink circle that hid my Japanese. In the end my main character was no longer visible, but I found very beautiful this pink umbrella that attracts the first look.

 

 

This moment was fleeting because rather quickly, she put the umbrella over her head to ask for her guide to take a picture. I like this picture because it has a mysterious feel. Composition is not the most important thing here. I lingered a little beside them, but not much happened. I just got closer to make a close-up.

 

 

All the photographs were made with the Ricoh GR.

Share Button

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

She is fabulous. Of all the sights to see in Paris, a pink umbrella carrying Japanese lady steals the show. People and the streets never cease to amaze me. You did a great job eliminating the chaos, looks really busy and yet in that shot she could almost be totally alone.