Little Hong-Kong 2


(English version at the bottom of the page)

Il y a deux semaines, je suis monté sur Paris pour assister à l’exposition Tokyo Sense d’Elizabeth Char. Je me suis permis cette petite virée dans la capitale avant d’attaquer les derniers préparatifs pour le déménagement. J’étais hébergé chez Eli pour l’occasion. Elle habite dans le 14ème arrondissement de Paris à quelques rues à peine du 13ème. Quand j’étais étudiant, j’allais passer mes vacances chez un oncle qui habitait Athis-Mons. Je me rappelle de quelques sorties chez Tang Frères, le grand spécialiste de l’importation asiatique qui se trouve en plein milieu du quartier chinois de Paris. D’ailleurs c’est plutôt un quartier asiatique avec essentiellement des vietnamiens car les chinois se trouvent plutôt du côté de Belleville et du Sentier.

 

 

Je me rappelais vaguement de l’endroit. J’avais décidé de passer un peu de temps dans ce quartier pour essayer de le découvrir et pour l’occasion faire un peu de Street Photography. C’était samedi et ça grouillait de monde. Ce qui me captivait, c’étaient ces énormes barres d’immeubles. J’ai repéré un escalator qui semblait mener à un centre commercial un peu miteux. D’ailleurs la plupart des commerces avaient le rideau baissé. J’ai continué à déambuler dans ces couloirs sales et vides et j’ai débouché sur une grande esplanade au milieu de ces fameuses grandes tours. J’appris par la suite que cet endroit s’appelait Les Olympiades. En rapport bien sûr aux jeux olympiques. Il y avait ce jour là une brocante et il y avait du monde de partout. Ce qui m’intéressait par dessus tout, c’était ces tours gigantesques. J’avais du mal à faire des photos en intégrant aussi bien les gens que les tours.

 

 

J’ai pris un peu de hauteur en prenant un petit escalier qui amenait sur le toit du petit centre commercial. C’était une autre esplanade qui me permettait d’avoir une bien meilleure vue sur cet ensemble de tours et de ces barres d’immeuble qui datent de 1960. Le spectacle était saisissant et on se croirait dans un petit Hong-Kong. Je suis resté un moment à contempler ce paysage urbain. Quelques enfants s’amusaient à jouer au foot sur l’esplanade, mais je n’ai pas voulu être trop intrusif pour faire des photos d’eux. Le quartier est relativement populaire voir pauvre et il me semblait qu’il y avait une ligne rouge à ne pas dépasser. Je me suis contenté de faire des photos de ce lieu en les intégrant dans mes compositions.

 

 

J’ai continué mes déambulations au milieu de l’esplanade des Olympiades glanant ça et là quelques photos. En cherchant un endroit pour me restaurer, je suis tombé sur un grand parking où se pressait beaucoup de monde. Je suis resté un moment là car l’endroit était propice aux photos. Je me suis inspiré d’un photographe que j’apprécie beaucoup (@YiannisYiasaris) en me positionnant très bas pour faire des photos en contre-plongée. Je voulais montrer la verticalité de l’endroit.

 

 

 

J’ai pris beaucoup de plaisir à marcher dans ce quartier car ça respirait la vie et que c’était authentique. Les gens viennent ici pour faire leurs courses. Il ne me semble pas avoir croisé beaucoup de touristes. C’est aussi un endroit très dépaysant. On a même l’impression de temps en temps de ne plus être en France car les gens autour de moi parlaient des langues qui fleuraient bon l’Asie.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR à Paris.

 

 

 

 

~o~

 

 

Little Hong-Kong.

 

 

 

 

Two weeks ago, I went to Paris to attend the Tokyo Sense exhibition by Elizabeth Char. I allowed myself this little trip in the capital before attacking the last preparations for the move. I was hosted at Eli for the occasion. She lives in the 14th arrondissement of Paris a few streets from the 13th. When I was a student, I used to spend my holidays at my uncle’s house who lived in Athis-Mons. I remember a few trips to Tang Frères, the great specialist in Asian imports that is in the middle of in Paris Chinatown. Moreover it is rather an Asian district with mainly Vietnamese because the Chinese are rather on the side of Belleville and Le Sentier.

 

 

I vaguely remembered the neigborhood. I decided to spend some time in this area to try to discover it and for the occasion to do some Street Photography. It was Saturday and it was swarming with people. What captivated me was these huge building blocks. I spotted an escalator that seemed to lead to a rather shabby mall. Besides, most shops had the curtain lowered. I continued to wander through these dirty and empty hallways and I ended up on a large esplanade in the middle of these famous towers. I learned later that this place was called Les Olympiades. In relation of course to the Olympic Games. There was a flea market that day and there were people everywhere. What interested me most of all was these gigantic towers. I had a hard time making photos by integrating people as well as towers.

 

 

I took a little height by taking a small staircase that led to the roof of the small mall. It was another esplanade that allowed me to have a much better view of this set of towers and bars that date back to 1960. The show was striking and it’s like a little Hong Kong. I stayed a moment to contemplate this urban landscape. Some children had fun playing football on the esplanade, but I did not want to be too intrusive to take pictures of them. The neighborhood is relatively popular and poor and it seemed to me that there was a red line not to cross. I just made pictures of this place by incorporating them into my compositions.

 

 

I continued my wanderings in the middle of the esplanade Les Olympiades gleaning here and there some pictures. While looking for a place to have a snack, I came across a large parking lot where crowded with a lot of people. I stayed there for a moment because the place was ideal for  photos. I was inspired by a photographer that I like very much (@YiannisYiasaris) by positioning myself very low to take low-angle shots. I wanted to show the verticality of the place.

 

 

I enjoyed walking in this area because it breathed life and it was authentic. People come here to do their shopping. It does not seem to me to have crossed many tourists. It is also a very exotic place. We even feel from time to time not to be in France because the people around me spoke languages that flourished Asia.

 

 

All the photographs were made with the Ricoh GR in Paris.

 

 

Share Button

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

I wouldn’t recognise this as Paris, particularly with that opening shot, a really good photograph by the way Jeff and the viewer gets feel for the place. Also I like very much the boy with a red football, the colours are superb in that shot. Difficult to get in close I imagine, it’s not a tourist spot, nor does it look very busy.

Always an interesting read from you Jeff. Cheers.