Street Photography Tips : About composition. 9


(English version at the bottom of the page)

J’ai partagé récemment un diaporama sur mon court séjour à Marseille sur ma chaîne YouTube. Je n’avais pas encore eu le temps d’écrire un Blog là dessus pour le partager avec vous. Vous trouverez le lien juste en dessous. Une personne qui me suit voulait en savoir un peu plus sur la composition. Je travaille beaucoup à l’instinct. Ce qui ne veut pas dire que je shoote au pif et qu’après avec un peu de chance j’ai quelque chose de convenable. Ça ne marche pas comme ça … Dans la plupart des cas, il y a réflexion avant d’appuyer sur le déclencheur. Ça se passe très vite. Ce sont des schémas de composition que j’ai en tête. Rien n’est figé. Je n’applique pas des recettes toutes faites, mais avec tous ces schémas différents en tête, mon cerveau sait reconnaître des situations et compositions intéressantes.

 

 

Je vais essayer de détailler dans ce Blog, ce qui m’a amené à prendre une photo. Quels sont les éléments importants que j’ai voulu intégrer à ma composition et surtout à quel moment j’ai décidé d’appuyer sur le déclencheur. Ce Blog ne sera pas exhaustif. Je profite juste de l’occasion pour expliquer certaines photos prises récemment à Marseille. Je ne prétends pas donner des cours de composition. Ce ne sont que des conseils. J’avais commencé le projet T.M.E (Through My Eyes) pour vous montrer ce que voyait mes yeux dans la rue. Ici, il sera plutôt question de vous expliquer ce qui m’a amené à appuyer sur le déclencheur.

 

  • Exemple 1.

 

 

Vous pouvez voir que cette photo est composée de trois éléments. J’ai locké dès le début l’exposition sur les hautes lumières (sur le ciel ici). J’ai du passer en tout et pour tout moins d’une minute pour arriver à cette photo. J’avais repéré deux personnes qui attendaient le bus et bien sur le monsieur au chapeau avait attiré mon attention. Un gars avec en chapeau en silhouette ça marche toujours. J’avais aussi ce panneau publicitaire baigné de lumière. L’intérêt était de maintenant complexifier cette composition trop simple en intégrant un autre élément. Le bus arriva assez rapidement contrariant mes plans. J’ai pu avoir une photo avec un cycliste. Puis les gens ont commencé à monter dans le bus, c’est à ce moment qu’une dame est passée avec sa poussette. J’ai du faire un petit pas sur la gauche pour que sa silhouette se détache sur le ciel. J’avais mes trois éléments. C’est à ce moment que j’ai décidé de déclencher. Vous pouvez voir les autres photos ci dessous.

 

 

  • Exemple 2.

 

 

Je savais déjà que cette photo serait en N&B. Pour info, je shoote en RAW only et je n’utilise pas de filtre sur mon Ricoh GR pour avoir une prévisualisation en monochrome. Mais je sais tout de suite pour certaines photos si je vais les travailler en couleur ou en monochrome. Ici clairement pour moi c’était du N&B. Pourquoi ? Les rayures horizontales de la chemise du monsieur et les barreaux verticaux.  L’attitude du monsieur au premier plan avait attiré mon attention, aussi bien que la silhouette de l’homme adossé à la barrière en arrière plan. La route et la barrière me permettaient de jouer avec les lignes de fuite qui m’amenaient à l’arrêt de bus qui me donne un peu de contexte dans la lecture de cette image. Nous sommes près de la Plage des Catalans à Marseille. Ça ne vous parle sûrement pas, mais tous les Marseillais connaissent cette plage. La fille sur la publicité, c’est juste du bonus. Je n’y ai pas prêté attention, mais ça complète bien la composition générale. Notez que j’ai calé la main du gars au premier plan en bas à droite de mon image pour plus de dynamisme. Cette photo a été faite en marchant. Quand j’ai vu la scène, j’ai marqué un temps d’arrêt histoire d’intégrer tous les éléments dont je vous ai parlé, puis j’ai juste continuer de marcher en attendant de déclencher au bon moment. J’agis ainsi pour garder le moment spontané de la scène. Si je m’étais arrêté pour composer, le monsieur m’aurait sûrement jeté un regard. Parfois c’est ce que je recherche, mais très souvent je ne préfère pas.

 

  • Exemple 3.

 

 

J’aime beaucoup cette photo car il y a du mouvement et ça représente bien le tumulte marseillais. Cette photo a été réalisée dans le quartier des Chartreux à deux pas de l’appartement où je logeais. Mon attention a bien sur été attirée par ce groupe de jeunes qui revenaient du gymnase vraisemblablement. L’idée était d’organiser le chaos qui régnait à cet endroit pour en sortir quelque chose de lisible. Là aussi cette photo a été réalisée en marchant et en attendant le bon moment pour déclencher. C’est quoi le bon moment me direz vous ? J’ai pris en compte plusieurs éléments. Faire attention à ce qu’il n’y ait pas de personnages qui se superposent (il y a bien le petit garçon avec le t-shirt à rayures, mais je ne trouve pas cela gênant). Avoir des personnages qui entrent et qui sortent du cadre. Et pour terminer des points d’appui en arrière plan (l’homme au casque). Toute cette réflexion a lieu rapidement dans mon esprit. Le petit bonus de cette photo est le petit groupe de jeune qui descend du trottoir. Pourquoi est ce si important ? Ça donne de la vie à la photo ! C’est comme les gens qui entrent et qui sortent du cadre. Cette photo n’est pas statique. Il y a du mouvement, de la vie de la tension. Vous pouvez trouver ci dessous, un autre exemple de ce type de photo.

 

 

  • Exemple 4.

 

 

Evidemment cette photo je ne la concevais qu’en couleur ! Je suis resté pas loin de 5 minutes près de ce monsieur avec son short de bain jaune. C’est le genre de personnage qui interpelle quand vous êtes dans la rue. Il y a encore quelques années je me serais mis devant lui sans vergogne et je l’aurais pris en photo en contre plongée. Plus maintenant. C’est comme quand j’étais plus jeune, je faisais des trucs casse-cou que je ne referai plus maintenant. C’est con de vieillir … Au lieu de ça, j’ai essayé de composer différemment en intégrant un autre baigneur qui faisait bronzette avec lui aussi un maillot de bain jaune. Il ne me restait plus qu’ attendre que d’autres personnes finissent ma composition.  Ces deux dames feront l’affaire. Nous avons du jaune à l’extérieur et du bleu à l’intérieur. Cette photo n’aurait aucun sens en monochrome. vous pouvez voir qu’il y a une eye contact. C’était inévitable en restant aussi longtemps sur place, je suis forcément repéré.

 

  • Exemple 5.

 

 

 

Cette photo a été réalisée sur le bateau qui m’amenait sur l’île du Frioul qui se trouve au large de Marseille. J’ai repéré ces deux japonais qui étaient habillés de manière identique. Ces chemises colorées étaient un régal pour les yeux et rendaient l’utilisation de la couleur obligatoire. J’ai du faire pas loin de 10 photos pour arriver à celle la. Comme d’habitude, j’essaye de complexifier la composition en rajoutant des éléments. Ici c’était en essayant d’intégrer la dame au chapeau dans le cadre. Je pense y être arrivé ici et j’ai même eu en bonus des gestuelles. Mon seul regret sur cette photo est d’avoir été trop près d’eux car j’aurais aimé voir un peu plus leur chemise. La raison pour laquelle j’étais aussi près, c’était pour éliminer les autres personnes de la composition. A demi réussi car on distingue quand même le visage du gars avec le t-shirt du FC Barcelone à gauche.

 

 

  • Exemple 6.

 

 

Photo réalisée à l’arrivée sur l’île du Frioul. J’ai tout  de suite été attiré par ces caddies de supermarché qui traînaient là sur le quai. Sûrement pour aider les vacanciers à transporter leurs bagages. Je me suis mis de l’autre côté pour faire une photo et j’ai remarqué à ce moment là, les couleurs qui matchaient bien. Cette photo a été motivée par l’étrangeté de la scène.

 

  • Exemple 7.

 

 

Cette photo ci dessus a été faite sur l’esplanade tout en haut du MuCEM. C’est un endroit très photogénique. Cette photo est ratée. J’aime beaucoup les ombres des gens qui entrent dans le cadre. Elles ne se superposent pas et on voit clairement 3 personnes qui marchent. Cette photo a été prise en fin d’après-midi avec un soleil qui étire les ombres. Elle est ratée parce qu’il ne s’y passe absolument rien ! Je vous ai mis en rouge les éléments qui manquent. Enfin c’est ce que j’avais en tête quand j’imaginais cette photo dans ma tête. Des ombres qui entrent dans le cadre, un personnage  sur la partie droite de l’image, un autre au milieu et enfin des personnages en haut à droite. Tout ça pour avoir une composition équilibrée. Tout ça serait peut être arrivé si j’étais plus patient, mais c’était une fin d’après-midi et j’en avais déjà plein les pattes … Au final j’ai réussi à avoir tous ces éléments séparés mais pas tous ensemble !

 

 

J’ai quand même réussi à avoir quelque chose d’intéressant au moment où je ne l’attendais pas. Le soleil rasant m’offrait souvent des gestuelles où les gens se protégeaient du soleil. Ça a été le cas sur cette dernière photo. J’ai de plus eu de la chance d’avoir une gestuelle venant d’un personnage qui était sur un autre plan. Cette dernière photo a été réalisée alors que je me dirigeais vers la sortie. Je ne l’attendais pas. Je n’avais pas réussi à avoir ce que je m’étais imaginé dans ma tête, mais une autre scène s’est présentée à moi. C’est la rue. Très souvent, rien ne se passe comme ce qu’on avait prévu. Il faut être réactif et être toujours prêt à appuyer sur le déclencheur.

 

 

  • Exemple 8.

 

 

Je vous présente Mario, le plongeur du Vieux Port ! Si je ne devais montrer que cette photo, vous vous diriez : « Punaise Jeff t’as l’œil et t’as capturé un super moment ! ». En fait la réalité est toute autre. J’ai du prendre une vingtaine de photos de Mario avant d’arriver à avoir ce que je voulais. J’étais descendu au Vieux Port pour faire des photos des étals de poissons avec tout le monde qui se presse sur cette place le matin. J’ai entendu un énorme plouf dans mon dos. C’est à ce moment que j’ai réalisé que quelqu’un venait de plonger dans le port ! Je l’ai vu réapparaître et grimper sur le quai. Je savais pertinemment qu’il allait recommencer. Je suis donc rester là au bord à attendre qu’il saute à nouveau pour essayer de capturer cette fois son envol. Je ne savais pas comment composer. Comme un con, j’ai essayé de prendre un point de vue en contre plongée pour l’avoir détaché sur le ciel bleu. Essai raté. C’est plus tard que j’ai réalisé que je l’avais mon fond uni pour q’il se détache bien dans la composition. Il s’agissait de la mer ! J’aime bien cette photo car l’attitude est parfaite avec les paumes de la main tournées vers moi et son maillot rose qui tranche bien avec le bleu de la mer. Bien évidemment cette photo marche mieux en couleur. J’ai travaillé les autres photos en N&B, mais clairement cette dernière est plus jolie en couleur.

 

 

  • Exemple 9.

 

 

Photo encore prise au MuCEM. Je sortais quand j’ai vu cet endroit qui était tout juste magnifique avec les ombres au sol. Petit détail, il n’ y avait personne devant moi … J’ai jeté un coup d’œil derrière moi et j’ai vu 3 personnes qui arrivaient dont une femme qui portait une longue robe. J’ai donc attendu qu’ils passent devant moi pour faire cette photo. L’image peut être découpée en 3 parties. J’ai calé la tête de la femme contre le mur du fond qui était clair pour que le photo soit réussie. Là le monochrome ou le couleur importait peu. Je l’ai retouché en N&B parce que j’aime le N&B …

 

  • Exemple 10.

 

 

J’étais sur l’esplanade de la Major (célèbre cathédrale à Marseille), quand j’ai vu un attroupement de personnes avec des casques bleus vissés sur leur têtes. La rue rime très souvent pour moi avec routine mais c’est aussi savoir repérer l’inhabituel. Et là clairement, il y avait des photos à faire. C’était un groupe de touristes qui s’apprêtaient à partir visiter la ville sur ces espèces de gyropodes tout terrain. Ils venaient de terminer de prendre les consignes et étaient sur le départ. J’ai immortalisé leur départ. On avait l’impression d’une petite armée qui allait au combat. Là le plus compliqué était de déclencher au bon moment pour éviter que la photo soit illisible avec des gyropodes qui se superposent. J’y suis quand même arrivé même si une personne se cache derrière mon premier plan silhouette.

 

 

Voilà j’en ai terminé avec ces quelques photos décortiquées. Ces explications sont à prendre pour ce qu’elles sont. En aucun cas un cours magistral sur la composition. Je vous ai juste décortiquer certaines photos de ce diaporama pour vous expliquer ce qui s’est passé dans ma tête au moment où j’ai appuyé sur le déclencheur. Je pourrai en faire de même pour chaque photo du diaporama mais c’est assez long …

Toutes les photos présentes dans ces exemples ont été réalisées avec le Ricoh GR.

 

 

 

~o~

 

 

 

Street Photography Tips :

 

About composition

 

 

 

I recently shared a slideshow about my 3 days in Marseille on my YouTube channel. I had not yet had the time to write a Blog on it to share it with you. You will find the link just below. One of my followers wanted to know a little more about the composition. I work a lot on instinct. Which does not mean that it’s guess work and that with a little luck I have something suitable. It does not work that way … In most cases, there is thinking before pressing the shutter button. It happens very quickly. These are composition schemes that I have in mind. Nothing is fixed. I do not apply ready-made recipes, but with all these different schemes in mind, my brain knows how to recognize interesting situations and compositions.

 

 

I will try to detail in this Blog, which led me to take a picture. What are the important elements that I wanted to integrate into my composition and especially when I decided to press the trigger. This Blog will not be exhaustive. I just take the opportunity to explain some photos taken recently in Marseille. I do not pretend to give composition classes. These are just tips. I started the T.M.E (Through My Eyes) project to show you what my eyes were seeing in the street. Here, it will be more a question of explaining to you what led me to press the trigger.

 

  • Exemple 1.

 

 

You can see that this picture is composed of three elements. I locked from the beginning the exposure on the highlights (on the sky here). I had to spend in all and for less than a minute to get to this picture. I spotted two people waiting for the bus and of course the gentleman with the hat caught my attention. A silhouette of a guy with a hat always works. I also had this billboard bathed in light. The interest was to now complicate this too simple composition by integrating another element. The bus arrived rather quickly counteracting my plans. I managed to have a picture with a cyclist. Then people started to get on the bus, that’s when a lady came with her stroller. I had to take a small step on the left so that her silhouette stands out against the sky. I had my three elements. That’s when I decided to start. You can see the other photos below.

 

 

  • Exemple 2.

 

 

I already knew that this photo would be in B&W. FYI, I shoot in RAW only and I do not use a filter on my Ricoh GR to have a preview in monochrome. But I know right now for some photos if I will work in color or monochrome. Here clearly for me it was B&W. Why ? The horizontal stripes of the gentleman’s shirt and the vertical bars. The gentleman’s attitude in the foreground had caught my attention, as well as the silhouette of the man leaning against the fence in the background. The road and the barrier allowed me to play with the leading lines that led me to the bus stop which gives me a little context in reading this image. We are near the Catalan Beach in Marseille. It certainly does not speak to you, but all the Marseillais know this beach. The girl on the billboard, it’s just a bonus. I did not pay attention, but it complements the overall composition. Note that I stalled the hand of the guy in the foreground at the bottom right of my image for more dynamism. This photo was made while walking. When I saw the scene, I paused to integrate all the elements I told you about, and then I just kept walking until I was able to trigger at the right moment. I do this to keep the candid moment of the scene. If I stopped to compose, the gentleman would surely have looked at me. Sometimes that’s what I’m looking for, but very often I do not prefer it.

 

  • Exemple 3.

 

 

I love this picture because there is movement and it represents the tumult of Marseille. This photo was made in the district of Chartreux close to the apartment where I lodged. My attention was of course drawn to this group of young people who were coming back from the gym presumably. The idea was to organize the chaos that reigned in this place to get something readable out of it. Again this photo was made while walking and waiting for the right moment to trigger. What is the right moment will you tell me ? I took into account several elements. Be careful that there are no overlapping characters (there is the little boy with the striped t-shirt, but I do not find it embarrassing). Have characters coming in and out of the frame. And to finish points of support in the background (the man with the helmet). All this thinking is taking place quickly in my mind. The small bonus of this photo is the small group of young people coming down the sidewalk. Why is this so important ? It gives life to the photo ! It’s like people coming in and out of the box. This photo is not static. There is movement, life and tension. You can see below, another exemple of this kind of picture.

 

 

  • Exemple 4.

 

 

Obviously this picture I only conceived in color ! I stayed close to this gentleman for 5 minutes with his yellow swim shorts. This is the kind of character that catches your eyes when you’re on the street. A few years ago I would have put myself in front of him shamelessly and I would have taken a photo with a low pov. Not anymore. It’s like when I was younger, I was doing daredevil stuff that I will not do it again now. It’s stupid to get old … Instead, I tried to compose differently by integrating another bather who was tanning with also a yellow swimsuit. I only had to wait for other people to finish my composition. These two ladies will do the trick. We have yellow on the outside and blue on the inside. This photo would have no meaning in monochrome. you can see that there is an eye contact. It was inevitable by staying so long on the spot, I am necessarily spotted.

 

  • Exemple 5.

 

 

This photo was made on the boat that took me to the island of Frioul which is off the coast of Marseille. I spotted these two Japanese who were dressed identically. These colorful shirts were a feast for the eyes and made the use of color mandatory. I made something like 10 photos to get to that one. As usual, I try to complicate the composition by adding elements. Here it was trying to integrate the lady with the hat in the frame. I think I kind od succeeded here and I even had bonus gestures. My only regret about this picture is to have been too close to them because I would have liked to see a little more their shirt. The reason I was so close was to eliminate other clutter elements from the composition. Half succeeded because we still distinguish the face of the guy with the FC Barcelona t-shirt left.

 

 

  • Exemple 6.

 

 

Photo taken on arrival on the island of Frioul. I was immediately attracted by these supermarket shopping carts lying there on the platform. Surely to help vacationers carry their luggage. I put myself on the other side to take a picture and I noticed at that moment, the colors that match well. This photo was motivated by the oddness of the scene.

 

  • Exemple 7.

 

 

This photo above was made on the esplanade at the top of MuCEM. It is a very photogenic place. This photo is a failed one. I really like the shadows of people who come into the picture. They do not overlap and we clearly see 3 people walking. This photo was taken late afternoon with a sun that stretches the shadows. It’s not good because nothing is happening ! I highlighted in red the missing elements. Finally that’s what I had in mind when I imagined this picture in my head. Shadows that enter the frame, a character on the right side of the picture, another in the middle and finally characters in the upper right, a bit of gestures ans that’s all ! Just to have a balanced composition. All that would have happened if I was more patient, but it was a late afternoon and I had already tired … In the end I managed to have all these elements separated but not all together !

 

 

I still managed to have something interesting when I did not expect it. The low sun often offered me gestures where people protected themselves from the sun. It was the case on this last photo. I was also lucky to have a gesture from a character who was on different layer. This last picture was taken as I was heading for the exit. I did not expect it. I had not managed to get what I had imagined in my head, but another scene came to me. It’s the street. Very often, nothing happens as expected. You have to be responsive and always be ready to press the shutter button.

 

 

  • Exemple 8.

 

 

I introduce you Mario, the plunger of le Vieux Port ! If I only had to show this picture, you’d say, « Thumbs up Jeff, you have an eye and caught a great moment! « . In fact the reality is quite different. I had to take about twenty photos of Mario before I managed to get what I wanted. I went down to the Vieux Port to take pictures of the fish stalls with everyone who is pressing on this place in the morning. I heard a huge splash on my back. That’s when I realized that someone had just plunged into the harbor ! I saw him reappear and climb on the platform. I knew well that he was going to start again. So I stayed there at the edge waiting for him to jump again to try to capture this time his jump. I did not know how to compose. Like an idiot, I tried to take a low pov to have him detached on the blue sky. Missed test. It was later that I realized that I had my background so that he stands out in the composition. It was the sea ! I like this picture because the attitude is perfect with the palms of the hand turned towards me and his pink swim suit that contrasts well with the blue of the sea. Of course this picture works better in color. I worked the other photos in B&W, but clearly the photo is better in color.

 

 

  • Exemple 9.

 

 

Photo still taken at MuCEM. I was going out when I saw this place that was just beautiful with the shadows on the ground. Little detail, there was no one in front of me … I peeked behind me and saw 3 people arriving including a woman wearing a long dress. So I waited for them to go past me to make this picture. The image can be divided into 3 parts. I stalled the woman’s head against the back wall that was clear for the photo to be successful. There the monochrome or the color did not matter much. I retouched it in B&W because I like the B&W …

 

  • Exemple 10.

 

 

I was on the Esplanade de la Major (famous cathedral in Marseille), when I saw a crowd of people with blue helmets screwed on their heads. The street often rhymes for me with routine but it is also know how to spot the unusual. And there clearly, there were pictures to do. It was a group of tourists who were preparing to go and visit the city on these species of all-terrain gyropods. They had just finished taking the instructions and were on the way out. I immortalized their departure. It was like a small army going into battle. The most complicated thing was to trigger at the right moment to prevent the photo from being unreadable with overlapping gyropods. I still succeeded there even if a person is overlapping behind my foreground silhouette.

 

 

Here I am done with these few dissected photos. These explanations are to be taken for what they are. In no case a lecture on composition. I’ve just unraveled some of the photos in this slideshow to explain what happened in my head when I pressed the shutter button. I can do the same for each photo of the slideshow but it’s quite long …

All photos in these examples were made with the Ricoh GR.

 

Share Button

9
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
Wayne LaJohn HarperJeff Chane-MouyeValVictor Borst Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Victor Borst
Invité

Beautiful blog Jeff and well writen with some awesome examples 🙂

Val
Invité
Val

Comme toujours un article très interessant. J’ai beaucoup apprécié les photos, c’est très sympa aussi de voir les photos non retenues.

John Harper
Invité

I take a lot of shots like the first one in example 7, just missing that final element to complete the composition. Overlapping subjects is another big problem with Street, it’s extremely difficult to get right. Example 5 demonstrates that perfectly, it’s a great image, just our friend with the Barcelona shirt and part of his head, take that away and it’s outstanding. I’m almost willing him to get out of the frame. I like the reflection of her hand in the sunglasses and that gesture, of course those Hawaiian shirts are brilliant. I think that a lot is instinctive… Lire la suite »

Wayne La
Invité

Digging the article Jeff, and some great examples to boot. If you don’t mind me saying, your photography has come on in leaps and bounds. Hope you’re well buddy.