Street Photography Tips : Clear frame 4


(English version at the bottom of the page)

Je vais vous parler dans ce Blog de ce que je considère une des choses les plus importantes en Street Photography  de mon point de vue. Je n’attends pas à ce que cous soyez d’accord avec moi à ce sujet. J’avais déjà évoqué dans de nombreux billets l’importance du contenu dans une photo. Rien à changer à propos de ça. J’accorde toujours beaucoup plus d’intérêt au contenu à la forme, mais la forme est aussi importante. c’est un juste équilibre à atteindre. Je vais vous parler ici de la séparation. De quoi s’agit il ? Tout simplement de l’espace que vous mettez entre les éléments de votre composition pour que votre photo soit lisible. En l’occurrence ici en Street Photography, ce sera de faire attention à ne pas avoir de personnes qui se superposent.

 

 

 

Dans la rue, il y a énormément de paramètres à prendre en compte. La rue est constamment en mouvement. Même si vous pouvez anticiper certaines choses, vous allez dire qu’il y a trop de place laissée au hasard et au final c’est un peu la loterie pour capturer quelque chose d’intéressant. Je vais être franc avec vous : oui la chance joue un rôle. Mais résumer la pratique à ça ne rime à rien. Il y a des paramètres que vous maîtrisez dans la rue. Le placement par rapport au sujets photographiés et bien sûr le moment du déclenchement.  Depuis plusieurs mois, j’accorde beaucoup d’importance à cette règle assez simple qui consiste à faire attention à ne pas avoir de personnages qui se superposent dans ma composition. Je photographie tout et n’importe quoi en essayant d’avoir une composition propre. Vous pouvez le voir dans ces quelques exemples ci dessous, ce dont je veux parler. Ces photos sont insignifiantes. Le seul et unique intérêt est de travailler sur cette séparation pour avoir des personnages qui ne se superposent pas.

 

 

Comme vous pouvez voir, c’est tout de suite plus compliqué quand il y a une grand nombre de personnes dans le cadre. Mais avec de l’entrainement on y arrive. Pas à tous les coups, mais vous serez surpris de savoir que l’œil à force de travailler ce genre de composition est très réactif et saura à quel moment appuyer sur le déclencheur. Mais il y a aussi des techniques qui vous permettent de capturer des compositions propres même si la rue est bordélique. Je vais détailler quelques photos que j’ai réalisées ces derniers jours du côté de Toulouse où je passe quelques semaines dans le cadre de ma formation avant de partir à l’Ile de la Réunion.

 

  • Exemple 1

 

 

Un des moyens les plus simples pour arriver à avoir une bonne séparation avec tous vos personnages dans une composition est d’utiliser la diagonale en évitant de les photographier de face, mais sur le côté. Il suffit d’attendre qu’ils se détachent tous les uns des autres pour appuyer sur le déclencheur. Pour ceux qui suivent un peu mon travail, j’abuse de cette technique qui en plus d’être efficace est aussi très dynamique car elle offre de la perspective à la photo. Dans la photo ci dessus, il ne se passe pas grand chose, mais le contenu n’était pas ce qui m’a fait déclencher ici, mais c’était cette lumière matinale qui avait attirée mon attention.

 

  • Exemple 2

 

 

Là aussi c’est la diagonale qui a été utilisée comme technique, mais différemment. Il faut aussi s’aider des éléments statiques dans votre composition. Ici J’avais 3 éléments statiques : le gars avec son smartphone, l’autre gars dans le fourgon et le groupe de personnes sur la droite. Bien évidemment cette composition était trop simple. J’ai laissé suffisamment de place à gauche pour intégrer le gars avec les écouteurs qui est passé sur ma gauche. Cette scène est composée d’éléments statiques et pourtant il y a de la vie dans la composition finale. La diagonale offre une perspective dynamique qui nous amène directement sur la gestuelle du gars dans le fourgon. Ici encore, une attention toute particulière a été portée à ce qu’aucun personnage ne se superpose pour avoir une bonne lecture de la photo.

 

  • Exemple 3

 

 

Encore une photo qu a été composée de la même façon que la précédente sauf que là, je n’avais que mes deux vélos qui étaient statiques. Le gars en bleu et la dame que j’ai intégré à gauche pour fermer le cadre, étaient en mouvement. Ici le timing était important pour avoir une bonne séparation entre les personnages.

 

  • Exemple 4

 

 

J’avais repéré cette fille avec le tableau dans le dos. J’ai vite traversé la rue pour prendre la photo. J’ai vite analysé la scène pour savoir ce que j’allais intégrer dans la composition. Il y avait bien sur la fille sur son vélo, les gens sous l’abris bus et bien sûr la fille avec le pantalon jaune. Une fois tous ces éléments en mémoire, je ne me suis focalisé que sur une seule chose. J’étais en mouvement et j’ai attendu que tous les éléments soient bien séparés pour appuyer sur le déclencheur. Est ce que j’ai vu le regard qu’échangeait le petit garçon avec sa mère ou sa sœur ? Non. Mon attention était ailleurs. Une seule chose m’importait : la séparation.

 

  • Exemple 5

 

 

  • Alors oui sur ce dernier exemple, il faut de la chance pour arriver à quelque chose de propre avec autant de personnes dans le cadre. Mais vous savez quoi ? Je me surprends à réussir de plus en plus ce genre de photos. Mon œil scanne tous les éléments et je sais quand il faut déclencher pour avoir le plus de chance pour réussir ce genre de photos. Je pense que l’important est de mettre des premiers plans qui occupent une bonne partie du cadre et d’ensuite de se focaliser sur eux. Le reste vient presque naturellement. J’exagère à peine quand je vous dit que je me concentre presque exclusivement sur cette fameuse séparation entre mes personnages dans la rue. Je trouve cet élément très important car après tout, quand vous regardez les photos des Masters, c’est ce qui saute aux yeux. Ces compositions propres qui rendent ces photos incroyables. Bien sûr ça ne suffit pas à faire de bonnes photos, mais combien de potentielles belles photos ruinées parce que vous n’avez pas prêté attention à une bonne séparation entre vos personnages ? L’idée est de s’entraîner jusqu’à ce que ça devienne naturel. Comme une seconde nature. Je n’en suis pas encore là, mais les choses se mettent petit à petit en place.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR à Toulouse.

 

 

 

~o~

 

 

 

Street Photography Tips :

Clear frame

 

 

 

 

I will talk to you in this Blog about what I consider one of the most important things in Street Photography from my point of view. I do not expect you to agree with me on this. I had already mentioned in many posts the importance of the content in a photo. Nothing to change about that. I always give much more importance to the content over the form, but the form is also important. It’s a fair balance to achieve. I’m going to talk here about separation. What is it about ? Simply the space you put between the elements of your composition so that your photo is readable. In this case here Street Photography, attention will be paid not to have overlapping characters.

 

 

In the street, there are many parameters to take into account. The street is constantly moving. Even if you can anticipate some things, you are going to say that there is too much room left to chance and in the end it’s a bit of a lottery to capture something interesting. I’ll be honest with you : yes luck plays a role. But to reduce the practice to chance does not make sense. There are parameters you control in the streets. Your position to the photographed  subjects and of course the moment you press the trigger. For several months, I have given much importance to this simple rule of being careful not to have overlapping characters in my composition. I photograph everything and anything trying to have a clean composition. You can see it in these few examples below, what I want to talk about. These photos are insignificant. The one and only interest is to work on this separation to have characters that do not overlap.

 

 

As you can see, it’s immediately more complicated when there are a lot of people in the frame. But with training we get there. Not every time, but you will be surprised to know that the eye force to work this kind of composition is very responsive and will know when to press the trigger. But there are also techniques that allow you to capture this kind of compositions even if the street is messy. I will detail some pictures that I made these last days in Toulouse where I’m spending a few weeks as part of my training before leaving for Reunion Island.

 

  • Exemple 1

 

 

One of the easiest ways to get a good separation with all your characters in a composition is to use the diagonal avoiding to photograph them from the front, but on the side. Just wait until they come off one another to press the shutter button. For those who follow a little my work, I abuse this technique that is not only effective but also very dynamic because it offers perspective to the photo. In the photo above, there is not much going on, but the content was not what made me click here, but it was that morning light that caught my eye.

 

  • Exemple 2

 

 

Here too it is the diagonal that has been used as a technique, but differently. You also need to use static elements in your composition. Here I had 3 static elements : the guy with his smartphone, the other guy in the van and the group of people on the right. Obviously this composition was way too simple. I left enough room left to integrate the guy with the headphones that went to my left. This scene is composed of static elements and yet there is life in the final composition. The diagonal offers a dynamic perspective that takes us directly to the gesture of the guy in the van. Here again, special attention has been paid to the fact that no character is overlapped to have a good reading of the photo.

 

  • Exemple 3

 

 

Another photo that was composed in the same way as the previous except that there I had only my two bikes that were static. The guy in blue and the lady I integrated left to close the frame, were moving. Here the timing was important to have a good separation between the characters.

 

  • Exemple 4

 

 

I spotted this girl with the painting in her bagpack. I quickly crossed the street to take the picture. I analyzed the scene to find out what I was going to integrate into the composition. There was of course the girl on her bike, the people under the bus shelter and of course the girl with the yellow pants. Once all these elements in memory, I focused on only one thing. I was in motion and waited for all the elements to be separated to press the trigger. Did I see the look that the little boy was giving to his mother or sister ? No. My attention was elsewhere. One thing only mattered to me : separation.

 

  • Exemple 5

 

 

Oh yes on this last example, you need a bit of luck to get something clean with so many people in the frame. But you know what ? I am surprised to succeed more and more this kind of photos. My eyes scan all the elements and I know when to press the trigger to have the best chance to succeed such photos. I think the important thing is to put foregrounds that occupy a good part of the frame and then focus on them. The rest comes almost naturally. I hardly exaggerate when I tell you that I concentrate almost exclusively on this famous separation between my characters in the street. I find this very important because after all, when you look at the photos of the Masters, this is obvious. These clean compositions that make these pictures incredible. Of course it is not enough to make good pictures, but how many potential beautiful pictures ruined because you have not paid attention to a good separation between your characters ? The idea is to train your eyes until it becomes natural. A subconscious thing. What I can say is that it takes times to master that.

 

 

All the photographs were made with the ricoh GR in Toulouse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn HarperVal Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Val
Invité
Val

Merci pour cet article très intéressant. Plus qu’à sortir tester.

John Harper
Invité

Separation of the subjects is essential in most types of photography, but especially so with ‘Street’. Layers are extremely tricky when there’s a lot going on in a frame. I think this is why we see so many ‘Street’ photos of a single person walking in or out of light, or in a geometrical architectural setting. It’s a lot, lot, simpler. Oh yes, light helps too and we need to ensure everything else is in place for some ‘Form’. Then it’s just the real ‘Content’ to find! In the opening of this article you say you’re; « in Toulouse where I’m… Lire la suite »