Toulouse 2019 : Part 1 2


(English version at the bottom of the page)

Voilà bientôt 2 semaines que je suis dans la ville de Toulouse pour effectuer une formation qui a pour but de me préparer à mon prochain poste de travail à la Réunion. Pour faire court, comme je n’ai jamais travaillé dans une tour de contrôle, ce stage est important pour réactiver des connaissances endormies depuis plus de 20 ans ! Rassurez vous, je vais être aussi en phase d’apprentissage à l’Île de la Réunion. Je ne vais pas tout de suite travailler comme j’avais l’habitude à Aix-en-Provence … Ça fait bizarre de revenir sur le campus de l’école que j’ai fréquenté en 1997. Comme dirait John Harper, une impression de Déjà vu.

 

 

De nouveaux bâtiments ont été rénovés, de  nouveaux espaces de crées mais pour la majeure partie du campus, rien a changé … C’est assez flagrant à l’intérieur. Non en fait rien n’a changé ! La population a changé elle. A mon époque (oui ça sonne vieux con …), nous avions très peu d’étrangers sur le campus. Aujourd’hui, l’ENAC (Ecole Nationale de l’Aviation Civile) forme autant voire plus d’étrangers. Ce qui est assez étrange. Nous sommes en sous effectif globalement dans toute la France, mais c’est plus intéressant de former des contrôleurs étrangers car ça rapporte plus de sous ! Là dessus les décisions viennent de plus haut concernant le recrutement français, l’ENAC ne fait que former le quotas d’élèves qu’on lui envoie. Mais ce que je trouve plus révoltant c’est que les instructeurs chargés de la formation des étrangers sont des contrôleurs aériens français ! Donc en gros, nous sommes en sous effectif comme je vous l’ai dit, mais on appauvrit encore plus les structures ATC (Tour et Centre en Route) pour alimenter l’ENAC en instructeurs qui seront en charge de former des gens qui ne travailleront même pas chez nous ! Mais que font les syndicats  ??? C’était mon coup de gueule là dessus. Fin de la parenthèse …

 

 

Revenons à la ville de Toulouse que je n’avais plus revue depuis très longtemps. Elle aussi n’a pas beaucoup changé. En discutant avec certaines personnes, on m’a dit que c’est surtout en périphérie que les changements ont eu lieu. Le centre historique n’a pas beaucoup bougé. Ah oui, comme toutes les grosses villes, la circulation est juste un enfer … C’est ce qui me saute aux yeux d’ailleurs. Au delà de la circulation congestionnée, c’est le nombre importants de citadins qui utilisent d’autres moyens de transport comme les vélos, les trottinettes et aussi les skates ou longboard pour les plus jeunes. C’est un ballet assez impressionnant dans les rues avec toutes ces usagers différents qui cohabitent dans les rues. Les routes sont beaucoup plus larges qu’à Aix-en-Provence et il y a presque partout des pistes cyclables ce qui nous oblige nous piétons à être encore plus attentifs car le danger peut non seulement venir des voitures, mais aussi des vélos ou trottinettes !

 

 

 

Toulouse n’est pas réputé pour ses journées ensoleillées. Ce n’est pas Marseille, mais ce n’est pas Brest aussi. Il y fait relativement beau. J’ai eu de la chance depuis le début de mon séjour d’avoir du beau temps. Les températures sont assez hautes et clairement l’été joue les prolongations. J’ai décidé de couper ce Blog relatif à Toulouse en 3 parties pour mes 3 semaines passées là bas.  Comme vous pouvez vous en douter, c’est par rapport aux diaporamas que je vais présenter sur cette ville. John me taquinait sur cette formation en me demandant si elle était relative à mon travail de contrôleur ou si c’était juste une excuse pour traîner dans les rues de Toulouse ? Eh bien la réponse est dans la photo ci dessous. Voilà votre rédacteur dans le nouvel environnement qui sera bientôt le sien.

 

 

C’est juste un simulateur mais comme vous pouvez le constater, c’est assez impressionnant et surtout réaliste. L’immersion est réelle même si elle n’est pas parfaite. Pour infos, chez moi le ciel sera plus bleu et je n’aurai pas à contrôler des Airbus A380 (ni de British Airways aussi …). Alors oui c’est une formation sérieuse, mais heureusement j’ai aussi du temps de libre. Je suis logé à deux pas du centre ville, ce qui me permet d’y aller quand je le veux. D’ailleurs je ne m’en prive pas et dès que je suis rentré à l’hôtel, j’en profite pour aller me balader 1 heure ou 2 dans les rues de Toulouse. En semaine j’ai rarement plus de temps. Par contre les weekend, je n’ai aucune contrainte et je peux aller traîner comme je veux.

 

 

Les photos rassemblées dans ce premier diaporama ont été réalisées lors de ma première semaine dans la ville de Toulouse. Il y a beaucoup de monde dans les rues en semaine et encore plus le samedi. Le dimanche par contre est assez calme. Un peu comme à Aix-en-Provence ou n’importe quelle ville française je suppose. J’ai trouvé assez simple de faire des photos à Toulouse. La population est assez jeune et dynamique. Comme je connais un peu la ville, ça a été un peu plus simple de me repérer dans la ville. Néanmoins, j’ai pratiquement fait toutes mes photos dans la même rue cette première semaine. C’est la Rue de Metz qui m’amène à un des points névralgiques de la ville : la Place Esquirol. Ce n’était pas volontaire car ce n’est pas le genre d’endroits que j’apprécie habituellement. C’est une grande et large rue. Je préfère des ruelles où la proximité me permet de faire des closeup. Mais là c’était intéressant pour travailler des compositions plus aérées.

 

 

Voilà j’en ai terminé avec cette partie 1 relative à la ville de Toulouse. Vous pouvez trouver ci dessous le diaporama relatif à cette première semaine.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR dans Toulouse.

 

 

~o~

 

 

 

Toulouse 2019

Part 1

 

 

 

 

It’s almost two weeks since I was in the city of Toulouse to do a training that aims to prepare me for my next job in Reunion. In short, as I have never worked in a control tower, this internship is important to reactivate dormant knowledge for more than 20 years ! Do not worry, I will also be learning on Reunion Island. I’m not going to work immediately as I used to in Aix-en-Provence … It’s weird to come back to the campus of the school I attended in 1997. As John Harper would say, an impression of Deja vu.

 

 

New buildings have been renovated, new spaces created but for most of the campus, nothing has changed … It’s quite obvious inside. No, nothing has changed ! The population has changed it. In my old good days (yes it sounds old dumass …), we had very few foreigners on campus. Today, ENAC (National School of Civil Aviation) trains as many as more foreigners. Which is quite strange. We are underemployed globally throughout France, but it is more interesting to train foreign controllers because it brings in more money ! On top of that, the decisions come from above concerning the French recruitment, the ENAC does only form the quotas of pupils that one sends him. But what I find more revolting is that the instructors responsible for training foreigners are French air traffic controllers ! So basically, we are understaffed as I told you, but we further impoverish ATC structures (Towers and en Route Centers) to supply ENAC with instructors who will be in charge of training people who will not work in France ! But what are unions doing ??? It was my rant here. End of the parenthesis …

 

 

Let’s go back to the city of Toulouse that I had not seen for a long time. It too has not changed much. In talking to some people, I was told that it was mostly in the periphery that the changes took place. The historic center has not moved much. Oh yes, like all big cities, the traffic is just a hell … That’s what jumps out at me. Beyond the congested traffic, it is the large number of city dwellers who use other type of transports such as bicycles, scooters and also skates or longboard for the youngest. It’s a pretty impressive ballet in the streets with all these different users cohabiting in the streets. The roads are much wider than in Aix-en-Provence and there are almost everywhere bike paths which forces us pedestrians to be even more attentive because the danger can not only come from cars, but also from bicycles or scooters !

 

 

Toulouse is not famous for its sunny days. It’s not Marseille, but it’s not Brest too. It is relatively beautiful. I have been lucky since the beginning of my stay to have good weather. The temperatures are quite high and clearly the summer plays extra time. I decided to cut this blog related to Toulouse in 3 parts for my 3 weeks there. As you can imagine, it is in relation to slideshows that I will present on this city. John teased me about this training by asking me if it was relative to my work as air trafic controller or if it was just an excuse to hang out in the streets of Toulouse ? Well the answer is in the picture below. This is your writer in the new environment that will soon be his.

 

 

It’s just a simulator but as you can see, it’s quite impressive and most of all realistic. The immersion is real even if it is not perfect. For info, at home the sky will be blue and I will not have to control Airbus A380 (nor British Airways too …). So yes it’s a serious training, but fortunately I also have free time. I live close to the city center, which allows me to go whenever I want. Besides I do not hesitate and as soon as I returned to the hotel, I take the opportunity to go for a walk 1 hour or 2 in the streets of Toulouse. On weekdays I rarely have more time. By cons weekend, I have no constraint and I can go hang out as I want.

 

 

The photos gathered in this first slideshow were made during my first week in the city of Toulouse. There are many people on the streets during the week and even more on Saturdays. Sunday is quite calm. A bit like in Aix-en-Provence or any French city I guess. I found it simple enough to take pictures in Toulouse. The population is quite young and dynamic. As I know the city a little bit, it was a bit easier to find me in the city. Nevertheless, I practically did all my photos in the same street this first week. It is the Rue de Metz that brings me to one of the nerve centers of the city: Esquirol Square. It was not voluntary because it’s not the kind of place I usually enjoy. It’s a big and wide street. I prefer alleys where proximity allows me to make closeup. But it was interesting to work more airy compositions.

 

 

Here I am finished with this part 1 relating to the city of Toulouse. You can find below the slideshow for this first week.

 

 

All the photographs were made with the Ricoh GR.

Share Button

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

That was a fascinating 6:09, man there’s some absolute gems in there and even an architectural shot! Seems to me that the good light and sun follow you everywhere. Obviously they added some grey sky in the simulator just to prepare you, but really that was pointless because it’s always sunny in J C-M world! Presumably they were simulating Brexit with the queues of British Airways planes stuck on the ground and the ATC ignoring them. Incidentally we’re going to Paris for a few days and our return flight is the day after Brexit (if it ever happens). Can you… Lire la suite »