Street photography tips : work the scene


La plupart du temps quand je suis dans la rue, je suis en mouvement. Je photographie même en marchant sans m’arrêter. Il y a beaucoup d’instinctif dans ma façon d’opérer dans la rue. Je photographie ce qui capte mon attention. Mais parfois, il m’arrive de me poser et prendre plus de temps sur une scène. Très souvent ce sont des scènes avec des personnages statiques. C’est comme dans la photographie de paysages. Les montagnes ou les arbres devant nous ne vont pas bouger. On peut prendre le temps de mieux composer, de mieux s’orienter par rapport au soleil… C’est la même chose dans certaines circonstances avec la Street Photography.

Au travers de 9 exemples assez récents, je vais essayer de vous expliquer pourquoi je suis resté faire des photos au même endroit et ce que j’attendais.

  • # 1

 

 

Cette série a été réalisée à Aix-en-Provence du côté de la cathédrale. Comme souvent en été, nous avons dans la sud, énormément de personnes qui portent un chapeau pour se protéger du soleil. J’avais repéré deux jeunes filles avec leur papa qui leur montrait quelques détails sur la façade de la cathédrale. Je suis resté à leur côté en essayant d’obtenir quelque chose d’intéressant. Quand j’ai affaire à des enfants, je sais qu’il faut être patient et qu’au bout d’un moment il se passera quelque chose. Au final une des dernières photos réalisées sera la bonne.

 

 

  • #2

 

 

Cette photo a été réalisée en février 2019 lors de notre précédent passage à l’Ile de la Réunion. Nous étions de passage dans le sud de l’île et comme il y avait de la houle nous ne sommes pas allés à l’eau. J’en ai profité pour photographier les téméraires qui s’aventuraient dans l’eau. Je ne savais pas exactement ce que j’allais prendre en photo. Je savais juste que depuis l’endroit où je me trouvais, j’avais la possibilité de faire des layers. Il y avait de grosses vagues qui m’ont permises de capturer des photos intéressantes. Mais c’est quand ce petit groupe de personnes est arrivé que je savais que ma patience avait payé et que j’avais bien fait de travailler cette scène. Au final tous les éléments se sont mis en place pour donner cette photo que j’ai capturé.

 

 

  • #3

Parfois, vous avez les éléments qu’il faut et vous ne parvenez pas à obtenir ce que vous voulez. Ce jour là, j’étais avec les gamins au skate Park et je me suis posté à côté de quelques riders en bmx. J’ai tout de suite été attiré par la couleur jaune du bmx et aussi du t-shirt d’un des riders. Je ne voulais pas être intrusif et je suis resté sur le côté à les observer. Sur cette série, je ne suis pas arrivé à avoir ce que je voulais. Les photos sont imparfaites. Je voulais avoir des plans différents et jouer sur cette couleur jaune. Au final c’est un échec. Est ce que j’ai perdu mon temps en essayant de travailler la scène ? Non je ne pense pas même si au final rien d’intéressant ne sera ressorti de cette série.

 

 

  • #4

 

 

Vous avez sûrement déjà vu dans un de mes diaporamas ou blog, cette photo du gars qui saute dans le vieux port. Cette photo est une des dernières de la série réalisée. Ce gars est un des pêcheurs qui vend ses poissons le matin sur le vieux port. Quand j’ai vu ce gars partir comme une balle et sauter dans le port, je savais qu’il allait recommencer ou j’espérais fortement qu’il allait le faire. Cette situation était assez inhabituelle et méritait que je reste pas loin pour essayer de comprendre comment le prendre en photo. Pendant un moment je me suis trompé en essayant de le prendre en contre-plongée pour l’avoir sur le ciel. Parfois il faut travailler la scène pour comprendre comment composer au mieux. Ce fut le cas pour cette série…

 

 

  • #5

 

 

Cette photo a été réalisée lors d’une manif gilets jaunes lors de mon court séjour à Toulouse. Je suis arrivé devant ces gendarmes qui bloquaient l’accès à la place du capitole. Je savais que je tenais là quelque chose d’intéressant, mais ce n’était pas suffisant. Comme souvent, il suffit d’un peu de chance pour compléter une composition. Ce coup de chance a été ce monsieur avec sa moustache. Je l’ai observé discuter avec les gendarmes. Je savais que j’avais là un contraste à exploiter.

 

 

 

  • #6

 

 

Cette mini série a été réalisée à Aix-en-Provence. Je ne lève pas suffisamment les yeux quand je suis dans la rue. Cette fois ci j’ai été attiré par la forme de ce bâtiment. J’ai commencé par faire des photos sans personne dans le cadre. Je vous passe les dizaines de photos que j’ai faites… Il me fallait déjà comprendre comment composer correctement avant d’intégrer une personne dans le cadre. Ce ne fut pas chose aisée car cette rue n’était pas très passante. Je crois que j’ai du avoir 3 ou 4 passants pendant une quinzaine de minutes. J’ai réussi à avoir la photo que je voulais. C’était assez compliqué car je devais être assez près des gens et les prendre en contre-plongée pour les intégrer à ma composition initiale.

 

 

  • #7

 

 

Parfois les choses apparaissent comme par magie. Elles sont tellement évidentes qu’on croirait qu’on les a mises là pour moi. Ce fut le cas ce jour à Toulouse. J’ai rapidement fait une photo car j’avais peur que la dame ne parte. Juxtaposition jaune et noire dans la boîte ! Mais comme souvent, j’essaye de complexifier la composition. Il me fallait d’autres éléments. Un rapide coup d’œil autour de moi pour savoir ce qui allait entrer dans mon cadre. Au bout d’un moment, je vois une dame avec un voile jaune qui se dirige vers la scène que je suis en train de travailler. J’ai bien fait de rester là où je suis car le résultat est cette photo finale. Juxtaposition, gestuelle. Si j’étais parti après ma première photo qui était déjà intéressante, je n’aurais jamais eu cette photo qui l’est bien plus !

 

 

  • #8

Petite Série réalisée lors du Red Bull Bowl Rippers de Marseille en août dernier.  Juste 5 photos. Deux skaters avec leur caddie et le gars sur la chaise haute. Ça y est les éléments étaient en place. Mais comme souvent, la première photo capture la scène. La dernière est mieux composée avec les regards des protagonistes qui partent dans des directions opposées qui rajoutent une certaine tension dans la photo. Des personnages qui ne se superposent pas. La photo est réussie.

 

 

  • #9

Cette dernière série a été faite récemment dans les rues de Saint Denis. J’avais repéré ce Comorien avec sa tenue haute en couleur. Là aussi j’ai rapidement fait une photo pour capturer la scène. Par la suite, j’ai essayé de travailler la scène sous différents angles pour obtenir quelque chose. C’est mon personnage coloré qui avait toute mon attention. Je suis resté plusieurs minutes à attendre qu’il se passe quelque chose. Au final, il ne se passera rien. Travailler la scène ne vous récompensera pas toujours. Mais cette démarche proactive est très agréable. Comme souvent dans la rue, le process est la partie la plus intéressante et plaisante. Le résultat quand il y en a, est juste la cerise sur le gâteau.

 

 

On ne s’imagine souvent pas le travail qu’il y a eu derrière certaines photos. Il y a parfois de la chance, mais en travaillant la scène, on provoque sa chance. C’est très souvent le cas pour moi. Quand je sens qu’il y a du potentiel dans une scène, j’aime traîner un peu pour voir ce que je peux en tirer. Ces exemples ne sont pas uniques. J’en ai plein mon disque dur. Ce serait trop long et indigeste de vous parler de toutes les fois où je suis resté pour travailler une scène.

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR

Share Button
0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments