Sainte-Victoire Station 2


Je vous ai déjà parlé de cet arrêt de bus posté juste à côté du Petit Marché de Saint-Denis, un des endroits les plus fréquentés de la ville. C’est un point stratégique de la ville car c’est une porte d’entrée dans le centre ville. La gare routière à quelques centaines de mètres et le Petit Marché draine pas mal de gens qui vont acheter de la viande, des légumes ou des fruits. Cet arrêt marque aussi la fin en quelque sorte du centre ville. A l’est de cet arrêt, les magasins se raréfient jusqu’à devenir inexistants. Si on continue plus à l’est, la rue Maréchal Leclerc abrite des immeubles où s’entassent des familles à majorité comoriennes ou mahoraises. Pendant longtemps, cette partie de la ville a eu très mauvaise réputation. Il semblerait que les choses aient un peu changé, mais ça reste quand même un coin où vous n’avez pas envie de traîner quand vient la nuit … En journée c’est différent, pas de craintes à avoir.

 

 

Très souvent, mes déambulations s’arrêtent à l’arrêt de bus du Petit Marché. C’est presqu’un passage obligatoire quand je vais dans Saint-Denis pour faire des photos. Quand je faisais des photos à Aix-en-Provence, j’adorais passer du temps près du Beffroi tout en bas de Gaston de Saporta. C’était mon coin à moi. Point d’entrée aussi dans le centre ville d’Aix et carrefour de plusieurs rues. J’ai fait un nombre incalculable de photo là bas. Je sentais battre le cœur de la ville à cet endroit. Ici à la Réunion, la configuration est différente. La rue Maréchal Leclerc, cette grande artère passe juste devant l’arrêt de bus et c’est tout. Mais c’est pour moi le cœur de Saint-Denis !

 

 

Ce n’est pas le coin le plus glamour. L’endroit est même plutôt sale et il y a une population plutôt désœuvrée qui vit dans la rue et qui malheureusement boit de l’alcool à une heure où le café serait plus approprié. Mais ce n’est pas un coin dangereux. Il y a beaucoup de monde et à aucun moment vous vous sentez en insécurité. C’est mon sentiment maintenant, mais je dois dire que j’appréhendais ce coin de la ville quand j’ai commencé à documenter les rues de Saint-Denis. Comme tous les points d’entrée dans les villes, il y a énormément de passage. Les gens viennent faire leurs courses ou rentrent chez eux. Les jeunes qui viennent à l’école et repartent chez eux en fin d’après-midi. Bref un va et vient permanent qui donne de la vie à cet endroit. C’est la première chose qui fait que je reviens toujours à cet endroit pour faire des photos.

 

 

La deuxième chose est ce sentiment que je n’ai pas encore réussi à capturer l’essence même de cet endroit. Je vais revenir un peu en Provence, là où j’ai passé plus de 20 ans. Je vais vous parler de Cézanne. Une figure bien connue à Aix-en-Provence, mais qui a acquis aussi une notoriété qui va au delà de la simple ville d’Aix-en-Provence. Je ne me compare pas à Cézanne. Je n’ai pas cette prétention. Je ne suis pas un Artiste, je suis juste quelqu’un qui observe ses semblables … Cézanne a peint pendant toute sa vie inlassablement la montagne Sainte-Victoire. Ce bloc de granit bien connu des aixois. J’ai gravi cette montagne de nombreuses fois quand j’habitais en Provence. C’était le symbole de la ville. Cézanne a sûrement peint de nombreuses fois cette montagne pour des raisons différentes que moi je photographie inlassablement cet arrêt de bus du Petit Marché. Mais je me dis qu’il n’y a rien d’anormal à vouloir photographier encore et encore le même endroit. C’est un peu ma Sainte-Victoire à moi …

 

 

 

C’est la dernière photo en date que j’ai prise ici il y a 2 semaines de ça. Est ce que je suis satisfait de cette photo ? Oui assurément. Mais je reviendrai encore et encore à l’arrêt du Petit Marché. Je vais peut être le rebaptiser dorénavant en arrêt Sainte-Victoire !

 

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Sainte-Victoire Station