Falling down 2


Vendredi j’avais rendez-vous chez le dentiste. Avant d’y aller, j’avais une matinée sacrément chargée. Juste après ma séance de sport, je devais faire quelques achats en prévision du nouveau cyclone qui menace notre île. Après le passage de Batsirai il y a 15 jours, on s’est rendu compte qu’on était un peu démuni en cas de panne électrique. Je suis donc allé acheter des grosses bougies et aussi quelques lanternes rechargeables pour être mieux préparés. J’ai aussi pris quelques bouteilles d’eau minérale au cas ou …

 

 

Le cyclone qui porte le joli nom de Emnati ne devrait pas causer autant de dégâts que Batsirai car il devrait passer bien plus loin de notre île. Mais on ne sait jamais. Ce n’est pas comme si la météo était une science exacte … Revenons à nos moutons. Une fois tous ces achats effectués, je suis rentré chez moi et j’avais tout juste 30 minutes pour prendre ma douche et manger avant de filer à mon RDV.  J’ai même cru que j’allais être en retard. Au final j’étais limite, mais dans les temps. La voiture était garée et je ne devais marcher qu’une centaine de mètres pour me rendre au cabinet médical.

 

 

Comme je fais des photos de manière obsessionnelle, j’ai quand même sorti mon Ricoh GRD IV au cas où je verrai une scène sur le court trajet qui m’amenait chez le dentiste. C’est plus fort que moi. Quand je me retrouve quelque part, je me dois d’avoir mon appareil photo à mon poignet. Je ne fais pas forcément des photos, mais ça me rassure. Parfois je snappe juste pour le fun, sans que ce soit vraiment important. C’est pour cela que j’ai un nombre incalculable de photos insipides et sans intérêts sur mes cartes mémoires.

 

 

Au bout de quelques mètres, de manières presque machinale, je snappe en marchant rapidement car je ne veux pas être en retard à mon RDV. C’est à ce moment que mon pied droit se coince dans un trou que je n’avais pas vu, tellement mon esprit était occupé ailleurs. Je me vois partir vers l’avant et je m’écrase comme une grosse merde par terre devant pas mal de gens dont des gamins qui allaient au collège. Je me retrouve face à terre et je vois mon Ricoh GRD IV taper au sol. Mon premier réflexe est de regarder mon appareil photo pour voir si il n’est pas cassé. Le flash est en position ouverte, mais je ne sais pas si l’appareil est intacte. Je vois des morceaux noirs au sol mais il ne s’agit que de ma dragonne qui a explosé pendant ma chute. D’ailleurs un plastique de ma dragonne a protégé ma main droite.

 

 

Une douleur vive se fait sentir au niveau de mon genou gauche ainsi que ma main gauche. J’ai des écorchures et je saigne, mais assez rapidement, je ramasse mon appareil photo et je me redresse. Je n’ai rien de cassé et je rassure un jeune qui s’enquiert de mon état. Je file en tirant un peu la jambe car je vais finir par être en retard … Je regarde rapidement mon Ricoh GRD IV et constate que rien n’est cassé en apparence et qu’il y a par contre des rayures sur le boitier. Il a tapé côté écran. L »appareil est éteint, mais l’objectif est toujours sorti. Je crains qu’il soit cassé, mais en insistant un peu, j’arrive à rallumer l’appareil.

 

 

Je ne sais pas sur le moment si l’appareil fonctionne correctement car je dois me hâter pour mon RDV. J’ai juste la paume de ma main gauche et mon genou gauche qui me brûlent… En sortant de chez le dentiste, je fais un état des lieux. Je n’ai rien de cassé malgré la douleur et les égratignures. C’est déjà ça. Je constate avec tristesse que mon Ricoh GRD IV quasi neuf est un peu amoché et je redoute que les dégâts non visibles soient plus importants. Je décide d’aller traîner dans Saint-Denis en attendant d’aller chercher mes enfants.

 

 

Je fais des photos et à priori, pas de problèmes en ce qui concerne la prise de vue. J’ai la jambe un peu raide car mine de rien, je pèse 90 kgs et je me suis pris presque l’intégralité de mon poids sur mon genou et ma main en tombant ! C’est la première fois que ça m’arrive. Habituellement je ne marche pas vite dans la rue. Donc ça m’arrive de perdre l’équilibre si je ne fais pas attention où je mets les pieds. Mais là, je courrais presque et la sentence est différente.

 

 

De retour à la maison, J’ai récupéré la dragonne qui était sur mon vieux Ricoh GRD IV et je me suis rendu compte qu’il y avait des photos sur la carte SD. Je les ai regardé et je me souviens très bien de ces photos prises un jour couvert avec des averses avant Noël au marché du Chaudron.  Je ne vais pas très souvent là bas, mais c’est un lieu qui est très intéressant pour faire des photos. Je me rappelle que j’étais allé là bas pour essayer (en vain …) de trouver de l’aneth pour le saumon Gravlax que je faisais. Il y a aussi des photos faites alors qu’on allait au restaurant avec les enfants. Comme je vous l’ai dit dans ce Blog, Ce n’état pas spécialement des sessions de Street Photography. Je faisais juste des courses et j’allais juste au restaurant, mais j’ai cette manie de toujours sortir mon appareil photo au cas ou … Il a fallu que je tombe pour retrouver ces photos sur mon vieux Ricoh GRD IV.

 

 

Toutes les photos de ce Blog ont été faites avec le Ricoh GRD IV fin 2021. Ce sont les photos retrouvées sur ma carte SD de mon vieil appareil.  J’ai retouché les photos de ma courte session de ce vendredi et mon appareil photo ne semble pas avoir de problèmes. Je ne suis pas définitif sur l’intégrité de l’appareil. J’ai besoin de plus l’utiliser pour savoir si il est abimé ou pas… Je vous l’ai déjà dit, je suis un Ricoh GRD IV serial killer

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Falling down