Photographie de rue en vacances. 4


Il y a 15 jours, nous avons passé 4 jours dans le sud de l’île. Avec le virus qui sévit, on avait décidé de rester chez nous et faire du tourisme local. Nous ne sommes pas allés bien loin. A peine 1h30 de trajet. On aurait pu faire la route tous les jours pour aller sur les différents spots qu’on avait ciblé, mais c’est dépaysant pour les enfants de ne pas être à la maison. On avait réservé un charmant petit chalet qui avait des allures de cabane dans les arbres à 20 mins à peine de la mer.

Je profite toujours des vacances pour documenter la vie de ma petite famille, mais je profite aussi de la moindre occasion pour faire de la Street Photography. Personnellement, j’aime aussi ce dépaysement et comme je suis aussi en vacances, c’est tout naturel de me balader partout avec ma femme et mes enfants avec mon appareil photo au poignet. Comme je vous l’ai dit dans mon précédent Blog, j’avais pris avec moi le Ricoh GR3 et le GRD4 et c’est le Ricoh GRD4 que j’ai utilisé pendant ces 4 jours. Cet appareil photo sait se faire oublier tellement il est léger. Et côté photos, il fait le boulot et bien plus ! Je ne me focalise pas sur la Street Photography pendant les vacances. Très souvent, je photographie les scènes qui se passent à côté de nous. Je vais vous montrer quelques exemples issus de ces 4 jours pour vous montrer que les photos viennent souvent à moi.

 

  • #1

Nous sommes ici à Grand Anse, qui est je crois, classée dans les 10 plus belles plages de France. Alors oui, jolie plage mais non baignable car risque de laisser une jambe aux requins qui rôdent dans les parages … Néanmoins, une grande aire de baignade a été aménagée avec des enrochements pour nager en toute sécurité. Ici j’ai juste suivi Ronan qui était parti à la recherche de coquillages. On a marché sur toute la longueur de la plage et j’en ai profité pour faire des photos.

 

  • #2

Nous avons passé le plus clair de notre temps sur ce coin de Plage à Saint-Pierre. Ce n’est pas la plage principale qui est plus bondée. On préférait le calme de cet endroit. Ces photos ont été prises à quelques de mètres de distance. C’était la fin d’après-midi et les enfants se séchaient avant qu’on ne rentre et je suis allé me balader un peu le long de la plage et je suis tombé sur ce monsieur en habit très coloré qui faisait des étirements.

 

  • #3

Même endroit le jour d’après. Les enfant ayant vu un jeune faire des sauts dans le sable, s’essayent eux aussi à cet exercice avec plus ou moins de réussite. Là encore je suis resté où j’étais pour faire de la Street Photography.

 

  • #4

Toujours sur le même spot. Photo prise de mes deux garçons côté mer et il me suffisait de me retourner de l’autre côté pour photographier les gens qui passaient  côté rue. Le soleil couchant offrait de belles opportunités de jouer avec la lumière rasante.

 

  • #5

Changement de décor pour cette petite série. Nous sommes ici allés voir la mer du côté de l’Étang-Salé. C’est un spectacle incroyable surtout les jours de forte houle. La mer est littéralement déchaînée et les vagues viennent se fracasser avec force sur la côte déchiquetée. Les enfants se sont amusés dans le sable en défiant les vagues.

Revenons aux deux photos prises dans cet exemple 5. Ma femme se dirigeait vers le bord de mer quand j’ai vu ce monsieur sur la dune en train de regarder également la mer. Il y avait cette clôture toute abîmée qui m’a servi pour ma composition générale. J’ai claqué une photo de ma femme et bien sûr une sans elle pour ma collection Street.

 

  • #6

Ici, comme il ne faisait pas très beau là où on séjournait, on est allé chercher le soleil sur la côte ouest de l’île. Direction l’aquarium de Saint-Gilles. Il n’y a pas beaucoup de bassins mais les enfants sont toujours émerveillés quand on y va. La photo des enfants fait cliché, mais je n’ai rien contre les clichés ! Ça fera de beaux souvenirs. A t’on déjà vu des plongeurs masqués ? Pour la Street photo, j’avais vu ce monsieur de loin et je me suis empressé de vite prendre une photo. J’avais le soleil de face, mais c’est pas grave. Je pouvais jouer avec les silhouettes qui se détachaient sur le ciel. Là aussi, je ne recherchais rien et cette opportunité s’est présentée alors qu’on se rendait au guichet de l’aquarium.

 

  • #7

Après la sortie aquarium, sur le chemin du retour, nous sommes passés devant une exposition éphémère qui a suscité l’intérêt de ma femme. Elle est allée jeter un coup d’œil et c’est vrai que la cour intérieure où se déroulait l’exposition était très photogénique. Les voilages offraient de jolis contrastes propices au light/shadow et les couleurs étaient justes sublimes. J’en ai profité pour faire quelques photos. Les enfants s’ennuyaient et ils étaient avec d’énormes sucettes et je suis donc sorti avec eux sur le trottoir pour éviter tout accident malheureux  … C’est là que j’ai réalisé cette photo d’eux sur le trottoir.

 

  • #8

Ici nous étions en pause déjeuner au restaurant le ZAT à Saint-Leu. C’est un endroit que nous connaissons bien  et je trouve superbe la petite terrasse déportée sur la plage avec ses transats, ses petites tables et sa guirlande type guinguette. C’est un endroit de rêve car les enfants peuvent s’amuser sur la plage sous la surveillance des parents qui peuvent continuer à siroter leur apéro à table ! Une photo souvenir de mes deux garçons et une Street Photo où j’ai essayé de travailler les layers, le tout en étant assis à boire ma bière.

Je fais énormément de photos de ma famille quand je suis en vacances. Comme vous pouvez le voir dans le diaporama ci-dessous, je les fait rarement poser. Je prends les photos comme je le ferai dans la rue : Street like comme on pourrait le dire. Je préfère des photos spontanées d’eux que des photos posées. Je profite aussi de la moindre opportunité pour faire des photos de rue. Comme aller faire les courses, au restaurant, en attendant les commandes au snack … Bref, j’ai l’impression que les opportunités sont infinies même si au final je consacre assez peu de temps à la Street Photography. Remarque je vais y consacrer encore moins de temps les prochaines semaines. Mon petit gars Ronan a eu un accident de trottinette (choc frontal avec son frère) au retour des vacances et il a eu une double fracture du tibia/péroné. Il a sacrément dégusté mais ça va mieux depuis quelques jours et maintenant il faut patienter que les os se ressoudent. Il en a encore pour un peu plus de 4 semaines. autant vous dire que je ferai très peu de photographie de rue pendant cette période … Je préfère passer mon temps avec lui.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GRD4. Je reste impressionné par la qualité des clichés (je parle de la qualité des images IQ). Bien sûr le Ricoh GR ou GR3 offrent plus de MP et ça se voit. Mais le GRD4 donne des images plus organiques et à mon avis plus belles. Très souvent je m’arrangeais pour être à ISO 80 pour avoir plus de piqué. J’ai l’impression qu’en 4 jours passés avec le GRD4, j’ai eu de meilleurs résultats qu’avec le GR3 en 4 semaines … Je vous laisse avec les deux diaporamas associés. Going South (diaporama famille) et 4 Days with the Ricoh GRD 4 (Diaporama Street)

 

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GRD4.

 

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Photographie de rue en vacances.

  • jean Perenet

    Bonjour Jeff, le rendu de tes images est bluffant. j’ai beau shooter en raw maintenant j’ai un rendu totalement différent avec lightroom 5.00 (c’est la dernière version avec le CD). Si tu utilises le même software quels sont tes presets car je serai bien tenter d’essayer je t’ai mis en lien mon dernier article macfilos avec le GR2 avec un preset film positif ça tire un peu sur le rouge mais le rendu global me plaît pas mal sauf que ça te pourrit les verts. Pour nous idem vacances à 150 km de la maison dans un coin perdu. j’emmène le X2 pour des photos de paysage et le GRD4 pour le reste.
    Bonne continuation à toi
    Jean

    • Jeff Chane-Mouye Auteur de l’article

      Hello Jean,
      Je n’ai pas de preset pour la couleur. J’ajuste juste l’exposition, les hautes lumières, les ombres, les blancs et la clarté. Parfois je joue un peu sur la température car je préfère toujours les couleurs plus froides. Je fais pratiquement toujours la même chose … Pour le Noir et Blanc j’ai un preset que m’a filé Olivier Duong d’Inspired Eye. J’utilise que ça et après je fais quelques tweak pour arriver à ce que je veux. Souvent c’est déboucher les ombres car mon style a évolué et j’aime voir les détails.
      Je suis allé voir ton article sur MacFilo. Très belles photos en positive film et c’est vrai que ça tire sur le rouge et ça fait des couleurs chaudes, moi j’ai tendance à refroidir tout ça en jouant sur la température, mais c’est juste une préférence perso. Je serais incapable de shooter en jpeg tellement j’aime avoir la main sur le post-processing de mes NEFs. Je pourrai le faire en NEF + jpeg avec le Ricoh GR, mais je sais que je ne serai pas satisfait non plus et que je retoucherai le NEF … Genre control freak de l’image 😉

      • jean Perenet

        Bonsoir Jeff,
        Merci pour ta réponse. Je ne touche pas trop à la clarté car ça fait monter le grain, surtout avec les GR 1&2. Pour ce qui est des JPEG ceux des GR sont assez flexibles à travailler sous lightroom à condition de ne pas avoir trop de ciel car la les ennuis commencent. Maintenant je mixe les 2, travail en jpeg pour les photos sans ciel et Raw dès que le ciel pointe le bout de son nez. C’est si rapide de changer sur le gr. Le truc qui me tue sur le X2 c’est que tu es obligé de faire du raw + jpeg et ça te mange un espace de fou sur ta carte mémoire. Je vais faire un tour sur le site d’Olivier Duong por voir ses presets en noir et blanc. Bonne fin de vacances à toi. Je vais faire ma dernière rentrée après 40 ans d’enseignement et j’avoue que j’ai hâte de pouvoir flâner pour me consacrer à la photo entre autre.
        Comme diraient les anglais en ces temps de covid stay safe
        Jean

        • Jeff Chane-Mouye Auteur de l’article

          J’ai shooté un peu en raw+jpeg avec le GRD4 mais l’appareil était trop lent… J’ai arrêté et le raw me convient parfaitement. J’ai trop peur de shooter en jpeg only…
          C’est étrange que le Leica x2 t’oblige à avoir les deux… T’as checké sur des forums ?
          Pour les presets d’olivier, ils sont payants. Pas très cher, beaucoup de trucs inutiles pour moi. J’utilise qu’un seul appelé à juste titre « monochrome » comme base de travail.