Behind these shots


Eh oui cette année commence sur les chapeaux de roue ! Deux pour le prix d’un. J’ai décidé d’écrire quand l’inspiration vient. Il se peut que je n’écrive pas pendant plusieurs semaines. C’est comme la Street Photography. Ne pas forcer les choses. Rien de bon n’en sortirait. Ca doit rester un plaisir. Ces photos ont été prises à moins de 5 minutes d’intervalle.

 

 

Vendredi dernier, je suis allé déjeuner avec ma femme en ville car elle avait deux heures de pause. Après l’avoir déposée à son travail vers 14h00, je me suis garé pour aller traîner dans les rues de Saint-Denis car je devais aller récupérer les enfants à 15h30 après leur journée de stage de trottinette. Je m’étais arrêté à un carrefour car il y avait des travailleurs qui avaient barré la route qui mène au centre ville. Des panneaux de signalisation avaient été installés. J’avais décidé de rester traîner quelques minutes ici car je trouve toujours graphique les cônes de signalisation, les panneaux, les travailleurs en gilet orange… Mais bien sûr ça ne suffit pas. Il faut autre chose : genre un mec en fauteuil roulant électrique au milieu de la route ! Pfff n’exagère pas Jeff, ça n’arrive jamais ça. Eh bien pour tout vous dire, j’ai eu cette situation un peu plus tard dans l’après-midi. Enfin pas au même endroit, mais parfois les astres sont alignés et c’est à ce moment qu’il faut cliquer !

 

 

Bref revenons à nos travailleurs. Pas de fauteuil roulant électrique dans le coin. Par contre des passants interpellent les travailleurs car leur voiture est garée derrière les panneaux et ils leur demandent si ils peuvent les bouger juste un instant pour qu’ils puissent faire marche arrière. Ca devient intéressant comme situation. Il y a quelques années, je me serais satisfait de cette composition. Mais maintenant, j’essaye de regarder autour de moi pour voir ce que je pourrai encore intégrer à cette composition.  C’est à ce moment que j’aperçois cette dame qui vient au loin sur ma droite en tenant son chapeau car il y a un peu de vent. Le timing risque d’être juste, mais c’est jouable. Il faut qu’elle soit à ma hauteur avant que la voiture ne parte, sinon, je perds mon premier élément de ma composition. Elle passe à mon niveau pile poil au moment où la voiture a terminé sa marche arrière. Les travailleurs ont même remis les panneaux de signalisation en place. La photo sélectionnée fonctionne car j’ai cette dame avec son chapeau qui m’offre un joli premier plan et la scène qui se joue derrière questionne. Si je ne devais montrer que cette photo, la position de la voiture n’est pas normale.

 

 

Je vous mets ci dessous, l’ensemble des photos réalisées avant celle ci.

 

 

Cette dame en bleu devient le point d’accroche de la photo alors qu’elle avait été composée sans elle. Mon point d’ancrage et d’intérêt a changé lors de la composition de cette photo. D’ailleurs assez rapidement j’emboite le pas de cette dame car j’aime son attitude. Sa robe bleue qui flotte avec le vent et sa main droite qui tient son chapeau. Je la suis en espérant qu’une autre situation intéressante me permettra de faire d’autres photos. Ce qui n’est pas aisé car elle marche vite et marcher aussi vite derrière elle, ferait de moi un stalker ! Même si dans l’absolu ce n’est pas complètement faux sur le coup … La chance me vient en aide car elle arrive à un passage à piéton où le feux est vert. Elle doit attendre pour traverser. Ca me laisse le temps de la rattraper sans que ça ait l’air trop suspect. C’est ici que sera réalisé la deuxième photo. Deux jeunes filles attendent aussi devant le passage piéton. Leurs gestuelles sont intéressantes et je peux même intégrer un 4ème personnage de l’autre côté de la rue.

 

 

Ci dessous l’ensemble des photos réalisées.

 

 

4 minutes exactement séparent la première photo de la deuxième avec les deux filles. J’aurai pu m’arrêter après la première photo avec les travailleurs, mais parfois vous sentez qu’il faut continuer car il pourrait y avoir d’autres opportunités. Ca ne fonctionne pas toujours mais ce vendredi, j’ai bien fait d’insister !

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GRD4.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *