Ricoh GR3 : week 1


Depuis la semaine dernière j’ai décidé de shooter, pendant un temps, avec le Ricoh GR3. Ca fait près de 3 ans que j’ai cet appareil et je ne l’ai pratiquement pas utilisé … C’est un peu à reculons que je l’utilise, mais je vais essayer de m’investir à fond pour passer au delà de ses gros défauts pour essayer d’en tirer le meilleur. Ce Blog s’intitule week 1. Je vais essayer de partager avec vous mes impressions ces prochaines semaines. Les vacances approchant à grands pas, il sera question de Street Photography, mais pas que, car j’ai moins l’occasion d’en faire quand j’ai les enfants avec moi.

 

 

 

Cette semaine j’ai redécouvert le GR3. La première chose qui me réjouit, ce sont ses performances à ISO élevés ! Même dans des ruelles avec assez peu de lumière, j’ai pu garder l’ouverture à f8 et la vitesse à 1/800s. J’ai souvent allègrement dépassé les ISO 5000 et ça restait correct en couleur. Par contre, l’AF patine pas mal. Oui j’utilise souvent l’AF avec le Ricoh car j’ai aussi à ma disposition le Snap qui est du zone focusing que j’ai calé à 1.5m. C’est le plus de la série GR. On peut utiliser l’AF et le zone focusing en même temps. Faut peut être que je règle différemment la zone d’AF, mais je l’ai trouvé bizarre à faire des aller-retours …

 

 

 

L’appareil surchauffe toujours. Je trouve ça toujours gênant … Ah oui pour faire 300 photos, j’ai utilisé 2 batteries ! C’est juste scandaleux comme autonomie …  Et pourtant, je n’utilise pas l’écran tactile. J’ai aussi eu un truc bizarre quand j’étais limite au niveau batterie. L’appareil s’éteignait tout seul en gardant l’objectif sorti. Un peu comme une veille forcée. Mais c’est assez bizarre de ne pas rétracter l’objectif. Sur mes anciens Ricoh, quand il n’y a plus de batterie, l’appareil s’éteint et rentre l’objectif. Je ne sais pas si c’est normal ou si mon appareil a un défaut. Après avoir mis une nouvelle batterie, le problème ne se posait plus.

 

 

Je commence à m’habituer à la disposition des boutons déclencheur et on/off. Je n’ai pas malencontreusement pas éteint l’appareil en faisant des photos. Ce qui n’était pas le cas quand j’ai commencé à utiliser le GR3 il y a 3 ans de ça. L’appareil me semble néanmoins plus fragile que les itérations précédentes. Clairement, je ne suis pas encore à l’aise avec cet appareil dans les rues de Saint-Denis.

 

 

La qualité d’image est bonne et on sent qu’il y a un gros potentiel que je n’ai pas encore effleuré. Des semaines et semaines de pratique sont nécessaires pour aller chercher ses limites. La photo d’ouverture de ce Blog est une photo  vieille de 2 ans qui trainait sur la carte SD. La dernière photo de ce blog a été faite hier alors que j’étais allé jouer au volley avec Joachim.

 

 

 

Toutes les photos ont été faites avec le Ricoh GR3.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.