Seems that 2024 hasn’t started yet … 2


Dans 15 jours on sera déjà en avril et j’ai cette étrange sensation que 2024 n’a pas encore commencé … C’est vrai que j’étais parti sur les chapeaux de roue avec ce voyage en Thaïlande. Ce voyage aura été une orgie photographique. Aussi bien en Street qu’en photos plus personnelles. Si je devais être honnête, cette période me manque, mais mis à part s’appeler John Harper et bourlinguer à tout bout de champs de Las Vegas à la Turquie en passant par Venise, il faut me faire à l’idée que ce genre d’escapade m’est impossible ! Bon je taquine un peu mon cher John. C’était un clin d’œil à son dernier Blog où il en parlait justement. Je vous invite à aller le lire ici. Comme d’habitude il regorge de photos de grandes qualités. D’ailleurs John est encore en partance pour Las Vegas et a déjà prévu de rencontrer d’autres photographes lors d’un prochain voyage.

 

 

Même si j’ai acquis tout récemment un Fujifilm X100F, on ne peut pas dire que je l’ai beaucoup utilisé jusqu’à présent. Peu de sorties Street et depuis bientôt 2 semaines, je suis à la maison avec Ronan mon plus jeune fils, car il est en vacances scolaires. Qu’est ce que j’ai fait du plus grand . Eh bien, lui contrairement à moi, il a la permission de voyager … Il est parti pour 15 jours en Afrique du Sud dans le cadre d’un voyage linguistique. Depuis je l’ai déshérité pour le lui faire payer ! J’ai proposé à ma femme de partir seul le temps de quelques jours ou semaines pour assouvir mon besoin de faire de la Street Photography. J’ai bien sûr reçu une fin de non recevoir ! Mais c’est important aussi pour ma santé mentale ! Je vais voir si je ne peux pas me faire rembourser un voyage par ma mutuelle et la sécurité sociale. Ils remboursent bien des séjours de Thalasso thérapie non ?

 

 

Eh oui le premier tiers de 2024 est déjà bien entamé et j’ai l’impression que je n’ai encore rien fait en Street Photography. J’ai un nouvel appareil à apprivoiser et je ne prends même pas la peine d’aller faire des photos. Il n’y a pas de secrets pour réussir des photos. Il faut déjà faire des photos et beaucoup même ! Je ne pense pas qu’avec de l’expérience le ratio keepers/photos augmente. Tout simplement parce que notre degré d’exigence augmente lui aussi. Ce qui était tout juste acceptable il y a quelques années va direct à la poubelle maintenant.

 

 

Ces derniers 15 jours, j’ai uploadé sur mon cloud tout mon travail Street Photography des années 2016, 2017, 2018 et 2019. Ça fait un paquet de photos. Je les stocke sur le Cloud de Amazon depuis 2020. Pour ceux qui cherchent un stockage pas cher, Amazon photo qui est couplé à l’abonnement Amazon Premium est idéal. Je vous vois venir pour certains à me dire que Amazon c’est de la merde etc … Oui c’est un GAFAM. Mais je n’ai pas trouvé un service qui m’offre de l’illimité en stockage photo pour ce prix. J’ai en plus Amazon Prime Video. Bref 4 années de photos à uploader. Je ne vous dit pas le nombre de Go de données … Ca m’a permis de revoir mes débuts en Street Photography et franchement je ne suis pas fan. Beaucoup trop de N&B ultra contrasté, du light/shadow … Il y a quelques pépites c’est sûr, mais pour beaucoup trop de photos, c’est comme un gâteau minable avec de la pâte à sucre dessus pour cacher la misère. A partir de 2018 mon style change assez radicalement et ressemble plus à ce que je fais aujourd’hui.

 

 

Mais je n’ai pas envie de refaire le processing de ces photos qui datent maintenant de près de 8 ans. Ça témoigne d’une époque et aussi de mes débuts en Street Photography. Je n’en ai pas honte, c’est juste que j’ai changé maintenant. Ca montre le chemin parcouru depuis mes débuts en 2016. Si ça se trouve dans 10 ans, je trouverai que le travail fait en 2024 était de la merde !

 

 

Qu’est ce que je considère une bonne photo aujourd’hui ? Il faut que ce soit pour moi un moment capturé. Un peu comme si vous vous baladiez avec une télécommande dans la rue et que vous ayez la possibilité de mettre sur pause ce que vous voyez devant vous. Cette télécommande existe et c’est l’appareil photo. La possibilité de figer un instant. Un moment, c’est une gestuelle, une interaction, une émotion ou des réactions à un évènement. Ca peut être aussi un personnage qui attire mon attention par son attitude. En gros, le contenu est plus important pour moi que la forme. Ce que je recherche par dessus tout, c’est la simplicité. Faire une photo que quiconque puisse se dire « qu’il aurait pu faire la même » ! C’est l’essence même de la Street Photography de mon point de vue. Ca m’arrive de faire des photos plus mystérieuses et plus léchées graphiquement. Là c’est la forme qui prend le pas sur le contenu. Mais là je perds l’énergie de la rue dans mes photos. Ca fait de belles photos mais il manque quelque chose pour moi.

 

 

Bon ce qui est sûr c’est que j’ai du mal à m’emballer pour ce que j’ai produit jusqu’à présent pour ce début 2024. Vous êtes sûr que 2024 a vraiment commencé ???

Toutes les photos ont été faites avec le Fujifilm X100F.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Seems that 2024 hasn’t started yet …

  • Jean Perenet

    Bonjour Jeff,

    pas de panique, ce n’est pas une obligation de faire de la photo tous les jours ou du moins souvent. Si on se fixe tel ou tel objectif, ça devient plutôt de une contrainte qu’un plaisir. De plus, il faut du temps pour apprivoisr un nouvel appareil et une nouvelle focale. Il m’a fallu plus de 8 ans pour réellement apprécier le 50mm du GXR et prendre du plaisir à faire des photos avec. Pour les voyages, comme le dit l’adage, le monde est vaste et la bourse petite. Pour stocker mes photos, j’ai 3 disques durs externes, pas de cloud. Ca doit être l’âge mais j’ai du mal avec les choses dématérialisées, ah ah ah… De bien belles images dans ce post. Les noirs et blancs sont très beaux. Travailles-tu en hyperfocale ou avec l’AF de l’appareil?
    Bonne continuation
    Jean

    • Jeff Chane-Mouye Auteur de l’article

      Hello Jean. Tu as bien raison et je le sais pertinemment. Il ne faut pas forcer les choses. Mais je dois faire un Thaïlande blues… Les choses étaient tellement simples là bas !
      Je ne fais pas confiance aux disques durs pour les stockage de photo… J’ai perdu quelques disques durs et j’ai dû payer une fortune pour récupérer les données par le procédé est la chambre blanche… Le cloud est de mon point de vue, le stockage le plus sûr qu’il existe. Amazon ne va pas disparaître du jour au lendemain. J’ai aussi un hdd de 16To pour sauvegarder mon travail mais tout est sur le cloud…
      Pour les photos, je travaille uniquement en zone focusing dans la rue avec le X100f. f8 MAP à 3m. Ça marche bien. Ça m’arrive de passer en AF pour des scènes statiques.