Writer’s block 2


Depuis plusieurs mois déjà, je manque d’inspiration dans mes blogs. Je galère comme pas possible pour trouver quelque chose d’intéressant à écrire. Ça coïncide un peu avec mon départ de Aix-en-Provence… Ce serait un peu simple de mettre ça sur le dos de mon changement de vie, même si je pense au fond de moi que quelque chose  s’est cassé avec ce déménagement. N’allez pas croire que je regrette ce choix ! Non, je répète que je suis très content de me retrouver sur l’île où j’ai grandi entouré de ma famille.

 

 

Photographiquement parlant, je suis toujours dans une période de transition. J’essaye de comprendre comment fonctionnent les choses dans la rue ici, mais je dois vous avouer que j’ai du mal … C’est là que je vois que je manque d’inspiration. Pas uniquement pour écrire des blogs mais aussi pour faire des photos. Ça me rappelle des années auparavant quand je me plaignais que la ville d’Aix était trop petite et bourgeoise pour que je puisse documenter ses rues … Là de nouveau en 2020, je suis en train de me plaindre qu’il ne se passe rien à Saint-Denis et c’est donc la raison pour laquelle je ne fais que de la daube en ce moment … Avec le recul de ces quatre années passées à Aix-en-Provence, il est évident que le problème vient de moi et non pas de l’endroit où je me trouve, mais c’est tellement plus facile de mettre la faute sur mon  nouveau terrain de jeu.

 

 

Pourtant Saint-Denis a plus ou moins le même nombre d’habitants que Aix-en-Provence, ce n’est pas le sentiment que j’ai dans les rues. Les gens doivent être cachés chez eux car les rues sont assez désertes. Par exemple, entre 12h00 et 15h00, les rues sont désertes. Tous les magasins ou presque ferment leurs rideaux. Il n’y a pas de terrasses où des lieux où les personnes peuvent se retrouver autour d’un verre. Pour tout vous dire, le centre ville de Saint-Denis se meurt. C’est un constat que partagent beaucoup de Dyonisiens. Ça fait des années que ça dure. Il faudrait que la prochaine équipe municipale fasse quelque chose pour redynamiser le centre ville.

 

 

Ma situation personnelle actuelle doit aussi jouer un rôle dans le blocage que je ressens depuis plusieurs mois. On loge toujours chez mes parents. Mon père et ma mère s’occupent de tout dans la maison. Ma mère est un vrai cordon bleu et les quelques kilos que j’ai pris depuis qu’on habite avec eux sont là pour le prouver. On ne s’occupe que des enfants et de faire un peu de ménage. La belle vie ? Oui c’est vrai, mais j’aimerai être chez moi. On devait emménager il y a deux semaines de ça, mais le confinement est passé par là. Nous voilà coincés chez mes parents. Je sais que ce n’est que temporaire mais c’est un peu frustrant de ne pas pouvoir aménager dans sa maison … Sans compter ma situation au boulot. Avec ce Covid-19, ma formation  a pris du retard.

 

 

Même si ça fait déjà  plus de six mois que je suis installé à la Réunion, je n’ai toujours pas le sentiment d’être chez moi encore. Je me trimbale toujours avec mes 5 shorts, mes 10 t-shirts … J’ai l’impression d’être logé à l’hôtel. Genre hôtel 5* chez mes parents, mais un hôtel quand même. Apparemment, si tout se passe bien, on devrait sortir du confinement le 11 mai. On pourra enfin aller faire le ménage dans notre maison et déménager ! Ce sera l’occasion pour moi de reprendre le cours de notre vie qui a été interrompu  avec cette mutation, ce déménagement, ce confinement … J’espère aussi que ça me libérera d’un poids et que je retrouverai de l’envie à écrire des conneries sur ce Blog.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avant le confinement avec le Ricoh GR … Stay home, stay safe.

 

 

 

Share Button
5 1 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Oldest
Newest
Inline Feedbacks
View all comments
Delphine
Delphine
1 mois il y a

Pour moi ce n’est pas de la « daube » ces photos publiées, c’est juste différent de ce que tu faisais à Aix;) mais nouveauté et changement prennent du temps à s’assumer…Après c’est sur que ce confinement est plutôt mal tombé pour vous, j’espère que vous pourrez au moins rejoindre un chez vous rapidement pour pouvoir avancer et retrouver vos marques. Bon courage et à bientôt. Bises.
delphine