One of these (sunny) days … 2


 

 

(English version at the bottom of the page)

Je voulais appeler ce Blog : Dans la peau de Jeff Chane-Mouye rapport au film sur Malkovich, mais je me suis dit que ça faisait un peu prétentieux … Cette semaine, c’est retour du soleil en Provence. Je m’étais bien accommodé de ces journées avec très peu de lumière. La météo est plus conforme à ce que nous avons l’habitude d’avoir dans la région. Au menu ciel bleu sans un pet de nuage et lumière qui illumine les ruelles d’Aix-en-Provence. Plus de 10°C en plein mois de décembre. On croirait rêver … Je vais faire un truc dans ce Blog que je n’ai encore jamais fait. Je vais partager avec vous une journée que j’ai passé dans les rues d’Aix. Pas de vidéo malheureusement, je n’ai toujours pas repris mes enregistrements pour des T.M.E (Through My Eyes), mais ça ne saurait tarder.

 

 

Une journée assez typique et comme vous devez vous en douter maintenant, très routinière. J’ai laissé mon véhicule sur mon lieu de travail vers 9h00. J’économise le prix du parking qui est à Aix-en-Provence juste horriblement cher. Comptez presque 11€ si vous rester 6h garé dans le parking. Je suis descendu en passant par la Rue Mignet, qui est assez inintéressante à cette heure de la journée. C’est pourtant une des artères d’accès à la ville, mais je ne l’ai jamais trouvée très fréquentée. La raison réside peut être dans le fait qu’il y a moins de magasins que dans d’autres rues. En tout cas, je profite néanmoins des quelques 300 m pour faire des photos. Rien d’intéressant, mais juste pour m’échauffer un peu comme les sportifs.

 

 

La place des Prêcheurs est un de mes spots préférés. Il y a ici quelques  coins de rue qui voient les gens se croiser, m’offrant quelques opportunités de photos. Le matin, quelques rayons de soleil viennent éclairer un peu les ruelles. Si vous venez assez tôt dans Aix-en-Provence, vous pouvez assister aux différents ballets des livreurs de marchandises. Je pense que c’est le cas dans toutes les villes, mais à Aix, ce phénomène est plus important car le centre ville est piéton et les livraisons ne sont autorisées que pendant une certaine période le matin.

 

 

 

Je continue mes errances du côté de la rue Thiers qui est en chantier depuis plus de 18 mois. Les travaux touchent à leur fin et ça ressemble enfin à quelque chose.

 

 

La rue d’Italie est une des artères les plus grouillantes d’Aix-en-Provence et pourtant je fais assez peu de photos là bas. Encore un territoire inexploité pour moi.  Pourtant, je connais assez bien le quartier car j’ai habité pendant de  nombreuses années pas très loin et je faisais mes courses dans cette rue. J’ai juste fait un aller retour dans cette rue avant d’aller sur le Cours Mirabeau, un des plus beaux endroits d’Aix-en-Provence avec tous ses cafés et surtout ses très belles fontaines (Vous n’en verrez aucune dans les photos …)

 

 

C’est à ce moment que j’ai rencontré une amie que j’ai accompagnée alors qu’elle allait s’acheter des lunettes de vue. C’est l’intérêt de la Street Photography. C’est de l’errance. Il n’y a rien de prémédité. Je l’ai donc accompagnée chez l’opticien où j’ai bien sûr continué à faire des photos. Comme ça s’éternisait je suis sorti faire des photos des travaux qui polluent la ville d’Aix-en-Provence depuis 18 mois. C’est bruyant, avec beaucoup de poussière … Dans 10 ans, les gens ne s’en souviendront plus, mais j’ai amassé beaucoup de photos de cette époque. Je suis resté là un moment, mais j’ai décidé d’aller juste à côté sur la Place du Marché car j’en avais marre du bruit.

 

 

 

J’ai patienté ici à un coin de rue que mon amie en ait terminé pour aller prendre un café avec elle. Nous sommes descendus jusqu’aux Allées Provençales car elle était garée là-bas et qu’elle devait ensuite aller travailler. Nous sommes passé en coup de vent dans la rue Espariat. C’est une rue que j’aime beaucoup. Je traîne beaucoup ici car c’est sûrement l’artère la plus fréquentée de la ville. Vous avez sûrement déjà vu beaucoup de photos du Bar tabac de la rue Espariat. C’est un de mes spots préférés. D’ailleurs j’ai profité d’une pause « achat de cigarettes » pour faire des photos ici. Les Allées Provençales ont une architecture assez différente du reste de la ville. C’est plus récent et donc plus moderne. Il n’y a que des magasins donc beaucoup de monde.

 

 

Il était déjà l’heure de déjeuner et je suis repassé par la rue Espariat pour rejoindre le petit restaurant où j’ai une dizaine de photos accrochée aux murs. Laurent, le proprio fait les meilleurs bagels de la ville. Je ne dis pas ça parce qu’il expose mes photos … Dans le resto alors que j’attendais ma commande, j’ai surpris la conversation de deux jeunes filles qui bavassaient sur les photos. J’ai rarement l’occasion d’entendre les gens parler de mes photos et c’était intéressant car elles analysaient bien les photos et je crois comprendre que ça leur plaisait. Je ne suis pas allé les voir pour me présenter et dire que j’étais celui qui les avait prises. Je suis déjà très content de voir que certaines personnes les remarquent et les apprécient.

 

 

Je suis reparti assez vite après le déjeuner car c’est le moment où la ville est la plus vivante. La pause déjeuner pour tous ceux qui travaillent mais aussi pour les étudiants. Je me suis posté à un angle de rue avec dans l’idée de faire des photos avec le soleil pile en face. Histoire d’utiliser le soleil différemment. Ça change du Light/Shadow …  C’est un autre de mes spots préférés. J’ai souvent assez de réussite ici. C’est un peu comme la cueillette des champignons. On revient toujours aux mêmes endroits …

 

 

 

Direction le Cours Mirabeau que je n’ai pas eu le temps de descendre car j’avais rencontré Marjo, mon amie là bas. J’ai longtemps eu beaucoup de mal à photographier ce Cours. Trop grand, trop ouvert … Mais je l’apprivoise de plus en plus. Je ne dirai pas que c’est mon spot préféré dans Aix-en-Provence, mais je ne dédaigne plus d’y passer un peu de temps.  D’ailleurs c’est ici que j’ai pu faire une photo qui m’ a demandé de la patience. Ca fait plusieurs fois que je croisais un homme noir très bien habillé et franchement très classe ! D’ailleurs voilà une photo que j’ai pu voler il y a quelques semaines.

 

 

En descendant sur le Cours Mirabeau, j’entends des gens discuter dans mon dos et j’ai juste le temps de me retourner pour réaliser que c’est l’homme que j’avais pris en photo il y a quelques semaines. Toujours aussi bien habillé et élégant, mais je suis pris au dépourvu et la photo est mal cadrée car je suis trop près de lui. Mon Ricoh GRD IV a un buffer de m…. et je dois attendre 2 secondes avant de pouvoir cliquer à nouveau sur le déclencheur. Trop tard, il s’engouffre dans un magasin. Je décide donc de me poster  devant le magasin à attendre qu’il ressorte. J’ai le soleil dans le dos et en attendant je fais quelques photos assez banales pour apprivoiser la luminosité. Au bout de 10 minutes, je suis récompensé. J’ai enfin une photo intéressante ! Vous pourrez voir dans le diaporama l’ensemble des photos prises.

 

 

A l’heure du déjeuner, j’aime aussi aller traîner du côté de la rue de la Couronne. C’est le spot préféré des étudiants car ils viennent se restaurer dans les très nombreux restaurants de Kebabs, de sandwichs ou autre restauration rapide. Je croise à ce moment une bande de jeunes très enthousiastes avec qui j’échange un peu sur les débordements en marge des manifestations étudiantes de la veille. Comme d’habitude, je continue de faire des photos et on me demande si je suis journaliste. Je réponds que je fais de la photo de rue. Je ne sais pas si ils comprennent ce que ça veut dire, mais mes photos ne les gênent pas plus. Ils partent comme ils sont arrivés, tout rigolards  et plein d’énergie, à l’image de la rue !

 

 

Il est 14h. Ca fait plus de 4 heures que j’arpente les rues d’Aix-en-Provence et je commence à fatiguer. Il est temps de rentrer chez moi à Jouques. Je repasse par la rue Espariat, passe devant la Place d’Albertas, un autre de mes spots préférés car très touristique. Je repère rapidement deux jeunes filles qui déjeunent en prenant le soleil. C’est l’endroit idéal pour du Light/Shadow.

 

 

Je finis sur la Place de la Mairie. C’est le centre névralgique de la ville car plusieurs artères amènent les Aixois ici. C’est un carrefour très fréquenté. Je fais beaucoup de photos ici, mais pas cette fois. Je ne fais que passer pour rentrer récupérer mon véhicule.

 

 

Je termine mon périple dans la rue Paul Bert, une de mes rues préférées car j’ai toujours eu des situations intéressantes à photographier. Pas cette fois, mais ça ne m’empêche pas néanmoins de continuer à faire des photos. Vous pourrez voir dans le diaporama suivant que  de nombreuses photos ont aussi bien une version N&B que couleur. D’autres ne sont que en monochrome ou couleur. Très souvent, j’ai un avis tranché sur la question, mais de temps en temps j’hésite et c’est là que j’édite les photos aussi bien en couleur qu’en N&B.

 

 

Ceux qui habitent dans la région d’Aix-en-Provence, reconnaîtront les endroits dont je fais référence dans ce Blog. Pour les autres,  ce n’est pas bien grave, l’intérêt était de vous montrer une journée typique passée dans ma ville. Rien d’extraordinaire. Quelques heures passées à déambuler dans les rues, à faire des photos. Quelques rencontres pour agrémenter la journée et retour à la maison pour voir ce qu’il y a sur la carte mémoire. Beaucoup de photos, beaucoup de déchet, quelques keepers, mais surtout un bon moment passé dans la rue. J’ai décidé de tout rassembler dans un diaporama. Pas toutes les photos car j’ai du en faire près de 400, mais un certain nombre pour vous montrer mes errances durant cette journée.

 

 

Le défilement des photos est plutôt soutenu car il y en a beaucoup. Vous pouvez vous rendre ici si vous voulez voir plus tranquillement l’intégralité des photos réalisées ce jour.

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GRD IV.

 

 

 

~ o ~

 

 

 

One of these (sunny) days …

 

 

 

 

I wanted to call this Blog : Being Jeff Chane-Mouye report to the film about Malkovich, but I thought it was a little pretentious … This week, it’s back to the sun in Provence. I had accommodated well these days with dim light. The weather is more consistent with what we are used to in the area. On the menu blue sky without a  cloud and light that illuminates the streets of Aix-en-Provence. More than 10° C in the month of December. You’d think you’re dreaming … I’m going to do something in this blog that I’ve never done before. I will share with you a day that I spent in the streets of Aix. No video unfortunately, I still have not taken my recordings for T.M.E (Through My Eyes), but it will not be long.

 

 

A typical day and as you must suspect now, very routine. I left my vehicle at the parking of my work around 9:00. I save the price of parking which is in Aix-en-Provence just horribly expensive. Count almost 11€ if you stay 6 hours parked in the city car park. I went down through Rue Mignet, which is quite uninteresting at this time of day. It is nevertheless one of the arteries of access to the city, but I have never found it very frequented. The reason may be that there are fewer stores than in other streets. Anyway, I still take advantage of the 300 m to take pictures. Nothing interesting, but just to warm me up a bit like the sportsmen.

 

 

La Place des Prêcheurs is one of my favorite spots. There are some street corners here that see people crossing by each other, offering me some photo opportunities. In the morning, some rays of sun lighten the streets. If you come early enough to Aix-en-Provence, you can attend the various ballets of the delivery of goods. I think this is the case in all cities, but in Aix, this phenomenon is more important because the city center is pedestrian and deliveries are allowed only for a certain period in the morning.

 

 

I continue my wanderings on la rue Thiers which has been under construction for more than 18 months. The work is coming to an end and it finally looks like something.

 

 

The rue d’Italie is one of the busiest arteries in Aix-en-Provence and yet I do not often goes there to take photos. Still an unexploited territory for me. However, I know the neighborhood pretty well because I lived for many years not far and I was shopping in this street. I just made a round trip in this street before going on Cours Mirabeau, one of the most beautiful places of Aix-en-Provence with all its cafes and especially its beautiful fountains (You will not see any in photos …)

 

 

That’s when I met a friend I followed while she was going to buy glasses. This is the interest of Street Photography. It’s wandering. There is nothing premeditated. So I went with her at the optician where I of course continued to take pictures. As it dragged on I went out to take pictures of the construction work that polluted the city of Aix-en-Provence for 18 months. It’s noisy, with a lot of dust … In 10 years, people will not remember it anymore, but I’ve amassed a lot of photos from that time. I stayed there for a while, but decided to go right next to the vegetable and fruit Market because I was tired of the noise.

 

 

I waited here on a street corner for my friend to finish to have a coffee with her. We went down to Les Allées Provençales because she was parked there and then had to go to work. We went down la Rue Espariat. It’s a street that I like a lot. I hang around a lot here because it is probably the busiest street in the city. You have probably already seen a lot of pictures I’ve already taken of the Bar on Espariat Street. This is one of my favorite spots. Besides, I took advantage of a « cigarette purchase » break to take pictures here. Les Allées Provençales have an architecture quite different from the rest of the city. It is newer and therefore more modern. There are only shops so lot of people.

 

 

It was already time for lunch and I went back through la Rue Espariat to join the little restaurant where I have about ten photos exhibited. Laurent, the owner makes the best bagels in the city. I do not say that because I have my photos there … In the restaurant while I waited for my order, I surprised the conversation of two girls who were chatting on the photos. I rarely have the opportunity to hear people talking about my photos and it was interesting because they analyzed the photos well and I understand that they pleased them. I did not go to see them to introduce myself and say that I was the one who took them. I am already very happy to see that some people notice and appreciate them.

 

 

I left fairly quickly after lunch because it is the moment when the city is the most alive. The lunch break for all those who work but also for students. I posted myself at a street corner with the idea of taking photos with the sun in the face. Using the sun differently. It changes from the basic Light/Shadow … It’s another one of my favorite spots. I often have enough success here. It’s a bit like picking mushrooms. We always come back to the same places …

 

 

Direction Cours Mirabeau that I did not have time to go down because I met Marjorie, my friend there. I had a lot of trouble photographing this place for a long time. Too big, too open … But I tame more and more. I will not say it is my favorite spot in Aix-en-Provence, but I do not disdain to spend a little time there. Moreover it is here that I could make a photo that asked me for patience. It’s been several times that I met a black man very well dressed and frankly very classy ! Besides, here is a photo that I was able to catch a few weeks ago.

 

While going down on the Cours Mirabeau, I hear people chatting in my back and I just have time to turn around to realize that this is the man I had taken a picture a few weeks ago. Still  well dressed and elegant, but I am caught off guard and the picture is poorly framed because I am too close to him. My Ricoh GRD IV has a buffer of s… and I have to wait 2 seconds before I can click the shutter button again. Too late, he rushes into a store. So I decide to stand in front of the store waiting for him to come out. I have the sun in the back and in the meantime I’m doing some mundane photos to tame the brightness. After 10 minutes, I am rewarded. I finally have an interesting photo ! You will be able to see in the slideshow all the pictures taken.

 

 

At lunchtime, I also like to hang out on the side of la Rue de la Couronne. This is the favorite spot of students because they come to have lunch in the many restaurants of Kebabs, sandwiches or other fast food. I met at this moment a band of very enthusiastic young people with whom I had a little chat about the excesses on the sidelines of the student demonstrations of the day before. As usual, I continue to take pictures and I am asked if I am a journalist. I answer that I do street photography. I do not know if they understand what it means, but my photos do not bother them anymore. They left as they arrived, all laughing and full of energy, just like the street !

 

 

It is 14h. It’s been more than 4 hours that I walk the streets of Aix-en-Provence and I start to tire. It’s time to go home to Jouques. I go back through la Rue Espariat, past la Place d’Albertas, another of my favorite spots because very touristy. I quickly spot two girls who eat lunch while sunbathing. This is the ideal place for esay Light/Shadow.

 

 

I finish on la Place de la Mairie. It is the nerve center of the city because several arteries bring the Aixois here. It is a busy intersection. I do a lot of pictures here, but not this time. I’m just going back to get my car.

 

 

I end my journey in the street Paul Bert, one of my favorite streets because I always had interesting situations to photograph. Not this time, but that does not stop me nevertheless from continuing to snap out photos. You will see in the following slideshow that many photos have both a B&W version and color. Others are only in monochrome or color. Very often, I have a definite opinion on the question, but from time to time I hesitate and that is where I post-process the photos as well in color as in B&W.

 

 

Those who live in the region of Aix-en-Provence, recognize the places I refer to in this Blog. For the others, it is not very serious, the interest was to show you a typical day spent in my city. Nothing special. A few hours spent walking around the streets, taking pictures. A few meetings to enhance the day and return home to see what is on the memory card. Many photos, a lot of garbage, some keepers, but especially a good time spent in the street. I decided to put everything together in a slideshow. Not all the photos because I had to make almost 400, but a number to show you my wanderings during this day.

 

 

Scrolling photos is rather fast because there are many. You can go here if you want to see more quietly all the pictures taken today.

All photos were made with the Ricoh GRD IV.

 

 

 

 

 

 

 

Share Button

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

Nice insight into your routine Jeff and as usual plenty of excellent images as a result. Reminds me of Bath so much. I like the fact that those girls not only took notice of your mini ‘exhibition’, but discussed the merits of your photography. That’s worth at least a million Instagram likes!
I took time to look through them all, a lot there that you should be very proud of.