Behind this shot : Happy kid. 5


(English version at the bottom of the page)

J’ai réalisé cette photo la semaine dernière. J’avais repéré cette petite fille avec son petit moulin à vent sur la Place de la Mairie. Mon attention avait été attiré par des rires d’enfants. Les rues d’Aix-en-Provence sont de plus en plus fréquentées par les touristes qui profitent de l’avant saison. Au vu des températures actuelles, on a vite fait de croire que c’est l’été ! Les deux petites filles étaient habillées de manière identique et s’amusaient avec leurs moulins à vent. A l’heure des tablettes, jeux vidéos ou autres écrans addictifs, c’était rafraîchissant de voir qu’un simple moulin à vent pouvait leur procurer autant de plaisir. A t’on le droit de prendre des photos d’enfants dans des lieux publics ?

 

 

 

  • Point de vue légal

Les enfants ont un droit à l’image différent des adultes dans le sens où ce sont leurs parents qui sont les dépositaires de ce droit. Comme pour les adultes, rien ne nous interdit légalement de prendre leurs photos, mais ce qui pose problème bien sûr, c’est de rendre public ces photos. Pour les adultes des jurisprudences ont été rendues dans des litiges opposant des photographes de rue à des personnes qui se plaignaient que leur droit à l’image ait été bafoué (parce qu’ils apparaissaient sur des photos). La liberté d’expression artistique prend le pas sur la liberté individuelle (dans les lieux publics) dans la mesure où la photo ne porte pas atteinte à la dignité de la personne photographiée ou leur cause un tort. Il en va de même pour les enfants.

 

 

 

  • Point de vue éthique

Comme de nombreuses personnes, je suis père de deux enfants en bas âge. Comment est ce que je réagirais si quelqu’un les prenait en photo ? Je vais être honnête avec vous, ça me surprendrait. Le problème c’est qu’on vit maintenant dans une société qui a perdu son  innocence. La faute à toutes ces histoires sordides où des enfants ont été abusés. Notre société est devenue très suspicieuse et d’une manière générale, on se méfie de tout comportement inhabituel avec les enfants. Moi le premier, je suis très attentif à ce qui se passe autour de mes enfants dans des lieux publics. Faire des photos d’enfants en photographie de rue est assez délicat. Vous ne savez pas comment va être interprété le geste photographique.

 

 

 

Certains préfèrent rester éloigner des enfants car ce sont des sujets trop sensibles. Je ne pense pas que ce soit le cas. Je pense juste que la réaction (si réaction il y a) risque d’être plus épidermique car on touche à la progéniture des gens. Personnellement, je suis naturellement attiré par les enfants dans la rue. J’aime leur candeur et leur joie de vivre. Ils sont imprévisibles et nous offrent toujours des situations intéressantes à photographier. Les enfants voient la vie comme un jeu et sont constamment en train de s’amuser. Assez souvent j’essaye de les photographier de manière discrète sans éveiller les soupçons des parents ou sinon je montre aux parents que la situation me paraît amusante et c’est la raison pour laquelle je fais une photo. Le sourire permet souvent de valider tacitement l’acte photographique. C’est le cas pour cette photo ci-dessous réalisée à Bath lors de mon récent passage en UK. J’ai vu cette maman qui s’amusait avec ses trois filles dans la rue. Quand j’ai vu cette scène, je me suis précipité dessus et j’ai pris la photo en souriant car j’étais réellement amusé par cette scène. La mère m’a rendu ce sourire car elle savait que je n’étais pas une menace.

 

 

Revenons à la photo d’ouverture de ce Blog. Ici, j’ai opéré de manière discrète sans que les parents ne se doutent que je prenais la petite fille en photo. Mon petit Ricoh GR me rend très discret et surtout inoffensif. J’évite d’être intrusif avec les enfants, préférant garder un peu de distance. J’ai essayé de faire une photo en tentant de capturer une attitude intéressante, mais j’ai eu beaucoup de mal. Je les ai un peu suivi car le papa a pris la petite fille sur les épaules et j’attendais qu’il se passe quelque chose. Comme très souvent dans la rue, il ne se passait rien. Nous avons remonté la rue Gaston de Saporta, puis nous sommes passés devant la cathédrale. Je me suis dit à ce moment qu’il n’ y avait rien à attendre. Que je n’aurais pas ma photo. C’est à ce moment que le père et la petite fille se sont retournés, m’offrant finalement cette photo intéressante. J’aime beaucoup cette photo car il y a beaucoup de simplicité dans celle ci. C’est une photo qui respire la joie de vivre et la petite fille se détache parfaitement sur le ciel avec son moulin à vent.

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GR et le Ricoh GRD 4.

 

 

 

 

~o~

 

 

 

Behind this shot : Happy kid.

 

 

 

I made this photo last week. I spotted this little girl with her windmill on the Place de la Mairie. My attention was attracted by laughter from children. The streets of Aix-en-Provence are more and more frequented by tourists enjoying the pre-season. Given the current temperatures, we quickly believe that it’s summer ! The two little girls were dressed identically and had fun with their windmills. At the time of tablets, video games or other addictive screens, it was refreshing to see that a simple windmill could give them as much pleasure. Do you have the right to take pictures of children in public places ?

 

 

  • Legal point of view

Children have a different image right compare to adults in the sense that their parents are the custodians of this right. As for adults, nothing legally forbids us to take their photos, but what is problematic, of course, is to make these photos public. For adults, case law has been handed down in disputes between street photographers and people who complained that their image right was violated (because they appeared in photographs). Freedom of artistic expression takes precedence over individual freedom (in public places) insofar as the photo does not undermine the dignity of the person photographed or causes them harm. The same goes for children.

 

 

  • Ethical point of view

Like many people, I am a father of two young children. How would I react if someone took a picture of them ? I will be honest with you, it would surprise me. The problem is that we are now living in a society that has lost its innocence. Blame it on all these sordid stories where children have been abused. Our society has become very suspicious and generally we are wary of any unusual behavior with children. Me first, I am very attentive to what is happening around my children in public places. Taking pictures of children in street photography is pretty tricky. You do not know how the photographic act will be interpreted.

 

 

Some prefer to stay away from children because they are too sensitive subjecs. I do not think that’s the case. I just think that the reaction (if there is a reaction) may be more epidermal because we deal with offsprings of people. Personally, I am naturally attracted to children on the street. I like their candor and their joie de vivre. They are unpredictable and always offer us interesting situations to photograph. Children see life as a game and are constantly having fun. Quite often I try to photograph them in a discreet way without arousing the suspicions of the parents or otherwise I show the parents that the situation seems to me amusing and that is the reason why I make a picture. The smile often allows to tacitly validate the photographic act. This is the case for this photo below made in Bath during my recent visit to UK. I saw this mom playing with her three daughters in the street. When I saw this scene, I rushed on it and took the picture smiling because I was really amused by this scene. The mother gave me back that smile because she knew I was not a threat.

 

 

Let’s go back to the opening photo of this Blog. Here, I operated in a discreet way without the parents suspecting that I was taking the little girl in photo. My little Ricoh GR makes me very discreet and especially harmless. I avoid being intrusive with children, preferring to keep a little distance. I tried to take a photo while trying to capture an interesting attitude, but I had a lot of trouble. I followed them a bit because the dad took his little girl on his shoulders and I was waiting for something to happen. Like very often in the street, nothing happened. We went up the street Gaston de Saporta, then we passed in front of the cathedral. I thought at that moment that there was nothing to wait. That I would not have my picture. It was at this moment that the father and the little girl turned around, finally offering me this interesting picture. I love this picture because there is a lot of simplicity in this one. It is a photo that breathes the joy of life and the little girl stands out perfectly on the sky with its windmill.

 

 

All the pictures were made with the Ricoh GR and the Ricoh GRD 4.

Share Button

5
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Jeff Chane-MouyeJohn Harper Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
John Harper
Invité

They are a joy to photograph, no inhibitions and as you say they have that ‘joie de vivre’ which as adults we have mostly lost. When I photograph Family Portrait sessions it really is easy to work with them. Always shooting outdoors, the kids just do their own thing, the adults are much more tricky, but relax when they’re interacting with the children. They make for some great photographs as is evident with your images here. On the street I avoid taking photos of kids, it’s such a fine line, which of course it shouldn’t be, but there is this… Lire la suite »

trackback

[…] Blog a un lien direct avec le précédent où je vous parlais de photographier des enfants dans la rue. C’est encore le cas ici car […]