Groundhog day syndrom 4


Les enfants retrouvent l’école demain matin après 2 semaines de vacances. Comme d’habitude, ces périodes son assez creuses au niveau Street Photography pour moi car j’essaye de passer plus de temps avec eux et j’ai moins d’opportunités d’aller me balader dans Saint-Denis. Pas question d’aller traîner dans les rues après le boulot. Je rentre direct à la maison pour les retrouver. On avait néanmoins décidé d’aller passer quelques jours sur la côte ouest de l’île pour profiter de la plage. J’avais réservé en last minute, un appartement avec vue sur mer et une grande piscine dans la résidence. Le Paradis me direz-vous ?

 

 

 

Vous vous rappelez du film « Le jour de la marmotte » ? Un film sorti dans les années 90 avec Andie McDowell et Bill Murray, où Phil Connors (B.Murray) se retrouve condamné à revivre éternellement le même jour barbant du Groundhog Day. C’est un peu notre vie en ce moment … On était installé depuis moins d’une heure et les enfants voulaient profiter de la piscine. Une piscine à l’ancienne avec 1/3 du bassin avec de l’eau juste au dessus du genou et ensuite une partie où on n’a pas pied. On leur avait dit de ne pas plonger, mais sauter n’est pas plonger non ? Et paf, Ronan a sauté là où il n’y avait pas beaucoup de fond en pensant qu’il y en avait … Il hurla de douleur en tenant sa même jambe qui avait été plâtrée il n’ y a pas si longtemps que ça. Il hurlait en disant que sa jambe était cassée !

 

 

Tout en panique, nous l’avons sorti du bassin. J’ai rapidement vérifié sa jambe et il ne me semblait pas que le tibia était (encore) cassé. Je lui ai demandé où il avait mal et il me montra le talon. Il avait tapé fort au niveau du talon et  sa cheville avait un peu gonflé et une rougeur apparaissait. Je voulais aller aux urgences, mais au final, j’ai préféré aller à un cabinet médical qui était ouvert jusqu’à minuit. Il était 18h00 quand nous sommes arrivés là-bas. Fort heureusement il n’y avait pas beaucoup d’attente mais le médecin ne pouvait pas se prononcer sur sa cheville. Il fallait faire une radio pour savoir si il n’y avait pas de fractures au niveau du talon ou de la cheville … Il lui confectionna une petite attelle pour le soulager. Au retour à l’appart, il avait plus mal à la tête qu’autre chose. C’était beaucoup d’émotions à gérer pour lui et les mauvais souvenirs de sa précédente fracture étaient encore très vivaces et ont fait remonté des choses qui commençaient juste à être digérées.

 

 

Le lendemain, la matinée a été consacrée aux radios et au retour au cabinet médical. Il s’en sort pas mal. Pas de fracture (ouf…), mais sûrement une belle entorse. Il en a repris pour 3 semaines … Poche de froid pour guérir l’hématome et une attelle pour éviter que la cheville ne bouge. Franchement c’est pénible pour lui car il a l’impression de ne pas en sortir. Un gamin c’est fait pour courir, sauter et là il se traîne une entorse après avoir été immobilisé 6 semaines. Il commençait juste à remarcher normalement après 3 semaines de kiné et là c’est la tuile. Remarque, on est bien content qu’il n’y ait pas une autre fracture. Au final, on peut même s’estimer heureux sur le coup. Ca ne console pas beaucoup Gwen qui avait déjà vécu l’épisode « fracture tibia/péroné » comme un second confinement. et dire que là il en repris pour 3 semaines …

 

 

Bon je vous rassure tout de suite, il va mieux (et nous aussi !). Il arrive à marcher en traînant un peu la patte. On lui a acheté des chaussures montante type basket-ball pour que sa cheville soit bien tenue. D’ailleurs sa cheville a dégonflé et a retrouvé une couleur normale. Il en est pas encore à courir, mais se déplace sans aucune aide. Cette mésaventure a quelque peu bouleversé notre séjour à la plage. On a essayé de profiter quand même de ces trois jours passés au bord de l’eau pour que Joachim n’ait pas l’impression que cet accident malheureux allait gâcher ses vacances.

 

 

Quid des photos ? Eh bien, je suis resté souvent à l’appart avec Ronan et les deux seules sorties que j’ai faites avec lui, c’était pour aller retrouver ma sœur au restaurant en famille et pour l’aquarium. Ce n’était pas évident car je devais le porter, mais c’est vacances aussi pour les éclopés ! Donc autant vous dire que j’ai fait très peu de photos. J’ai juste eu quelques minutes avec Joachim à la plage et un soir au couché du soleil alors que j’étais sorti acheter à manger. Vous avez dans ce Blog, le résumé de nos trois jours passés à la plage ! Vous pouvez voir qu’il a retrouvé le sourire et que les choses évoluent dans le bon sens.  Sinon, cette année 2020 est vraiment pourrie. Entre le Covid-19, les malheurs de Ronan … Vivement 2021. enfin ça peut pas être pire ? Si ?

 

 

Toutes les photos ont été réalisées avec le Ricoh GRD4.

Share Button

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Groundhog day syndrom

  • Elodie

    Oh des bisous à vous tous et un spécial Ronan ! En effet vivement 2021 en espérant que cela aille dans le bon sens.
    Les photos font voir de jolis sourires pris tout de même !
    Ouf !

    • Jeff Chane-Mouye Auteur de l’article

      Hello !
      Il va mieux et c’est une bonne chose car demain c’est rentrée des classes ! Il n’est pas allé à l’école depuis début juillet ! Gwen m’a montré récemment des photos d’Anna et d’Abel ! Quest ce qu’ils grandissent vite … On vous attend chez nous !

    • Jeff Chane-Mouye Auteur de l’article

      Ce que je sais c’est que cette année 2020 est passée très vite avec cette pandémie, nos aventures plâtrées … C’est bientôt Noël. OMG ! Qu’es ce qui pourrait arriver de bien ? Un vaccin qu’on puisse recommencer à vivre normalement ? 😉