Ricoh GRD IV : The Iconic Street Camera 13


(English version at the bottom of the page)

La semaine dernière est sorti le Ricoh GR troisième du nom. Ça fait plus de deux ans que l’on attendait la sortie du vrai successeur du Ricoh GR sorti en 2013. Il y a bien eu le Ricoh GR2 en 2015, mais c’était une update mineure du Ricoh GR. En fait on attendait une vrai mise à jour digne de ce nom. Au menu 24 MP (augmentation de 50% par rapport au modèle précédent), meilleur performance en basse lumière, stabilisateur, AF hybride à détection de phase et de contraste et tout ça dans un boitier plus compact que le Ricoh GR. Attendez, vous devez vous dire que je me suis trompé d’article car je suis en train de parler du Ricoh GR 3 …

 

 

Dans un précédent Blog, je vous parlais de mon enthousiasme quant à la sortie du futur Ricoh GR 3 qui était pour moi le vrai successeur du Ricoh GRD IV. Bien que Ricoh ait abandonné le petit capteur, il existe bien une filiation entre ces deux modèles. Le Ricoh GR 3 reprend la recette gagnante du Ricoh GRD IV : Stabilisateur, AF hybride, compacité. Tomas H. Hara que je suis sur Instagram a publié récemment ses premières impressions sur ce Ricoh GR 3 . Je vous invite à aller lire son Blog sur son site.

 

 

En ce qui me concerne, pour tout vous dire, l’achat de ce nouveau modèle n’est pas d’actualité. Il coûte quand même la coquette somme de 900€ ! Depuis 4 mois maintenant, je shoote exclusivement avec le Ricoh GR. Mon Ricoh GRD IV que j’avais acheté sur Ebay est inutilisable. Je vous renvoie sur mon Blog pour vous rafraîchir la mémoire. Le mois dernier, un de mes lecteurs m’avait envoyé un mail en me disant qu’un magasin sur Le Havre possédait un modèle neuf qu’ils vendaient à un prix ridicule. Je n’ai pas hésité longtemps avant de les appeler pour l’acheter … 250€ pour un modèle neuf, c’est donné ! Enfin ça reste un appareil qui date de 2011. J’ai reçu l’appareil au retour de nos vacances, mais mon excitation est vite retombée car c’est bien un appareil neuf que j’ai reçu, mais avec un gros problème de mise au point. Je vous passe les détails, mais en gros l’AF déconne et il fait de superbes photos … floues ! Je l’ai donc renvoyé au magasin et depuis l’appareil est entre les mains de Pentax qui va voir si c’est réparable. J’ai assez peu d’espoir car j’avais envoyé mon précédent Ricoh GRD IV au SAV de Pentax qui me l’a renvoyé en me disant que les pièces n’étaient plus disponibles et que l’appareil était donc irréparable …

 

 

Pourquoi ce culte voué au Ricoh GRD IV ? Quand j’ai voulu passer à l’expérience GR, je me suis un peu documenté en lisant des articles de Blogs sur le web. Je suis tombé sur quelques articles qui m’ont interpellé écrits par BHT (Big Head Taco), Olivier Duong et aussi Jtinseoul (Josh White). Ces personnes sont des passionnés et m’ont convaincu que c’était cet appareil qu’il me fallait. Par la suite j’ai appris que Michael Ernest Sweet et Alex Coghe, deux photographes que j’apprécie tout particulièrement avaient aussi shooté avec cet appareil. J’avais un peu hésité entre l’achat d’un GR ou du GRD IV (tous les deux d’occasion bien sûr). Finalement j’ai opté pour le GRD IV et je crois avoir bien fait.

 

 

Qu’est ce qui le rend si spécial ? Je pense que l’élément fondamental qui explique ce culte voué par bon nombre de personnes est le capteur. Ce fameux capteur 1/1,7″ CCD. Oui c’est un tout petit capteur, un peu du même style qui équipe les smartphones. Les capteurs CCD sont très rares maintenant et c’est bien dommage, car le rendu des photos est beaucoup plus proche des appareils argentiques que les capteurs CMOS. Il ne fait que 10MP, a des performances horribles au dessus de 800 ISO avec des aberrations chromatiques. Mais malgré cela, c’est la petite taille de son capteur qui fait sa force. On me dit souvent que le Ricoh GR est un point & shoot. Je ne suis pas de cet avis. Un point & shoot est un appareil qui vous permet de vous affranchir de la mise au point en vous permettant de vous concentrer uniquement sur la capture de moments dans la rue (on parle Street ici …). Le GR possède un capteur APS-C et si vous voulez vous en servir comme d’un point & shoot, vous avez intérêt à être à f16 ! Et aussi avec beaucoup de lumière car sinon, vous serez obligé de monter dans les ISO et Dieu sait que le GR n’excelle pas dans ce domaine …

 

 

Vous allez me dire que c’est pareil pour le GRD IV et comme en plus je n’arrête pas de répéter qu’il est mauvais au dessus de 800 ISO … Eh bien non ! C’est là où le petit capteur devient utile. Vous avez une profondeur de champ démentielle à partir de f4 et comme souvent je suis à f8, autant vous dire que je m’en tape royalement de la mise au point. Si vous associez ça au fameux mode snap des Ricoh GR, vous avez entre vos mains, le point & shoot ultime pour la Street Photography. En fait c’est assez difficile à comprendre tant qu’on ne l’a pas essayé. Quand je suis passé à la version APS-C, c’est à dire au Ricoh GR, j’ai eu beaucoup de mal car on doit faire attention à la profondeur de champ. Ce que je ne faisais absolument pas avec mon GRD IV.

 

 

Il y a 1 semaine, après une petite sortie dans les rues d’Aix-en-Provence avec Elizabeth Char, j’ai déposé mon Ricoh GR dans un magasin pour refaire nettoyer le capteur car j’avais une poussière … L’appareil était déjà parti il y a 3 mois pour un nettoyage pour le même problème et à l’époque ça m’avait coûté 120€. Comme le nettoyage est garanti 6 mois, retour chez Pentax et je peux vous dire que je vais surveiller attentivement si une poussière réapparaît dans les trois prochains mois ! En allant récupérer mon GR, je me suis décidé à ressortir un vieux GRD IV qui avait quelques problèmes. J’en avais déjà parlé dans un Blog. L’envie était trop forte même si je sais que cet appareil a des problèmes. Ecran LCD capricieux (c’est pas terrible quand on n’a pas de viseur…), plusieurs poussières, partie logicielle qui déconne de temps en temps, tâche lumineuse au milieu de l’objectif si scène trop lumineuse … Mais j’ai décidé que je pouvais faire avec et sortir avec lui.

 

 

Ça m’a fait un bien fou de me retrouver avec le GRD IV dans les mains ! Cet appareil est vraiment tout petit et très léger comparé au Ricoh GR. Certains vont dire que je pinaille et que le GR est déjà super petit et léger. Il faut déjà avoir eu un GRD IV dans les mains pour savoir de quoi je parle. Il a aussi l’air plus robuste que son aîné. Ce qui m’a le plus gêné, c’est le buffer. Je m’étais habitué au buffer du GR et là attendre presque 2 secondes entre deux prises de vue c’était lourd. Je ne sais pas combien de temps cet appareil tiendra, mais je compte continuer à l’utiliser jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle.

 

 

Toutes les photos de ce Blog ont été réalisées avec le Ricoh GRD IV.

 

 

~o~

 

 

 

Ricoh GRD IV : The Iconic Street Camera.

 

 

 

Last week was released the Ricoh GR third of the name. It’s been more than two years since we expected the real successor of the Ricoh GR released in 2013. There was the Ricoh GR2 in 2015, but it was a minor update of Ricoh GR. In fact we were waiting for a real update worthy of the name. Here it is ! 24 MP (50% increase compared to the previous model), better performance in low light, stabilizer, hybrid AF with phase and contrast detection and all this in a more compact case than the Ricoh GR. Wait, you must tell me that I made a mistake because I’m talking about the Ricoh GR 3 …

 

 

In a previous Blog, I told you about my enthusiasm for the release of the future Ricoh GR 3 which was for me the real successor of the Ricoh GRD IV. Although Ricoh has abandoned the small sensor, there is a lineage between these two models. The Ricoh GR 3 takes the winning recipe of the Ricoh GRD IV : Stabilizer, hybrid AF, compactness. Tomas H. Hara I follow on Instagram recently wrote down his first impressions about this Ricoh GR 3. I invite you to read his Blog on his site.

 

 

As far as I am concerned, to tell you the truth, the purchase of this new model is not relevant. It still costs the tidy sum of 900 € ! Since 4 months now, I shoot exclusively with the Ricoh GR. My Ricoh GRD IV that I bought on Ebay is unusable. I refer you to my blog to refresh your memory. Last month, one of my readers sent me an email telling me that a store in Le Havre had a first hand model that they sold at a ridiculous price. I did not hesitate long before calling them to buy it … 250 € for a first hand model, it’s a bargain ! Finally it remains a camera that dates from 2011. I received the camera after our vacation, but my excitement quickly fell because it is a brand new camera that I received, but with a big problem of focus. I’ll give you the details, but basically the AF goes mad and it makes great blurry pictures …  So I sent it back to the store and since then, the device is in the hands of Pentax who will see if it is repairable. I have little hope because I sent my previous Ricoh GRD IV to Pentax’s service who sent it back to me saying that the parts were no longer available and that the device was therefore irreparable …

 

 

Why this cult dedicated to Ricoh GRD IV ? When I wanted to go to the GR experience, I did a bit of research by reading Blogs articles on the web. I came across some articles that challenged me written by BHT (Big Head Taco), Olivier Duong and also Jtinseoul (Josh White). These people are passionate and convinced me that it was this camera that I needed. Later, I learned that Michael Ernest Sweet and Alex Coghe, two photographers that I particularly enjoyed, also shot with this camera. I had a little hesitation between buying a GR or GRD IV (both second hand of course). Finally I opted for the GRD IV and I think I did well.

 

 

What makes it so special ? I think that the fundamental element that explains this cult of many people is the sensor. This famous 1 / 1.7 « CCD sensor. Yes it is a very small sensor, a little of the same style that equips smartphones. CCD sensors are very rare now and it’s a shame, because the rendering of photos is much closer to film cameras than CMOS sensors. It is only 10MP, has horrible performance above 800 ISO with chromatic aberrations. But despite this, it is the small size of its sensor that is its strength. I am often told that the Ricoh GR is a point & shoot. I do not agree. A point & shoot is a device that allows you to get rid of the focus by allowing you to concentrate only on the capture of moments in the street (we talk Street here …). The GR has an APS-C sensor and if you want to use it as a point & shoot, you better be at f16 ! And also with a lot of light because otherwise, you will be forced to go up in the ISO and God knows that the GR does not excel in this area …

 

 

You will tell me that it is the same for the GRD IV and as in addition I do not stop to repeat that it is bad over 800 ISO … Well no ! This is where the small sensor becomes useful. You have an insane depth of field from f4 and as often I am at f8, as much you say that I do not care about the focus. If you combine that with the famous snap mode Ricoh GR, you have in your hands, the ultimate point & shoot for Street Photography. In fact it’s quite difficult to understand until you try it. When I switched to the APS-C version, ie the Ricoh GR, I had a lot of trouble because you have to pay attention to the depth of field. Which I absolutely did not do with my GRD IV.

 

 

A week ago, after a little session in the streets of Aix-en-Provence with Elizabeth Char, I deposited my Ricoh GR in a store to redo clean the sensor because I had a dust … The camera was already in Pentax hands 3 months ago for the same problem and at the time it cost me 120 €. As the cleaning is guaranteed 6 months, return to Pentax and I can tell you that I will monitor carefully if a dust reappears in the next three months ! While going to get my GR back, I decided to bring out an old GRD IV that had some problems. I had already talked about it in a Blog. The urge was too strong although I know that this device has problems. LCD capricious (it’s not terrible when you do not have a viewfinder …), several dust, software part that kinks from time to time, bright task in the middle of the lens if too bright scene … But I decided that I could do with and go out with it.

 

 

It felt so goood to find myself with the GRD IV in my hands ! This camera is really very small and very light compared to Ricoh GR. Some will say that I pinches and that the GR is already super small and light. You need to have a GRD IV in your hands to know what I’m talking about. It also looks more robust than his eldest. What annoyed me the most is the buffer. I got used to the buffer of the GR and there wait almost 2 seconds between two shots it was long. I do not know how long this device will hold, but I plan to continue using it until it is winding up.

 

 

All the photographs were made with the Ricoh GRD IV.

Share Button

13
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
John HarperJeff Chane-MouyePaulo GuerreiroBrunodreni Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
dreni
Invité

Hello je posséde 2 GRD4 et depuis presque une semaine j’en ai trouvé un sur le bon coin pour 100e avec O déclenchement
( cadeau de Ricoh-Pentax aux salariés d’après le vendeur ).
Le petit capteur est un gros plus c’est vrai par rapport au GRII mais le GRII produit aussi d’excellente image…quand ont commence a les utilisés ont peux plus sans passer(et a les collectionnés)

Bruno
Invité
Bruno

Salut, J’ai le GR digital III et IV. Pour moi le meilleur GR digital est le III. Je lui trouve une interface plus simple. Hélas pour moi, après avoir changé l’écran suite à l’apparition de tâches bleues dans le coin, la touche menu OK déconne depuis. Bon ce n’est pas trop grave, car la molette ADJ prend la relève pour valider les menus. J’ai eu aussi le GR mk I APSC. Superbe qualité image, et bien d’accord avec toi dans la gestion de la profondeur de champ bien plus délicate. Je l’ai revendu après un nettoyage du capteur chez PM2S… Lire la suite »

Paulo Guerreiro
Invité
Paulo Guerreiro

In Portugal, for 50€ I can clean the sensor of my GRD IV.

John Harper
Invité

Hopefully it’s still working next month so I can see it in action. By the looks of these photos it’s in perfect condition…